Agence de notation sociale et environnementale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

On a vu apparaître, dans le domaine du développement durable, des agences notant les entreprises selon des critères sociaux et environnementaux. Ces agences déterminent à partir de différents critères le niveau de responsabilité de l'entreprise, la responsabilité sociale des entreprises en regard du développement durable.

Nées vers la fin des années 90, les agences de notation sociale et environnementale [1] évaluent et notent les entreprises, selon leur méthode. Une agence de notation se base sur les documents publics, des questionnaires et des résultats d'entrevue avec les responsables d'entreprise. Elle doit aussi disposer d'une méthode, objet d'un travail de recherche en amont, sur la cohérence entre les questions posées et les objectifs recherchés au regard du développement durable (notamment au regard de l'agenda 21, mais plus généralement, en fonction des critères que souhaite favoriser l'investisseur. Des travaux de fond ont été entrepris en France dans les années 2001 à 2003 à ce sujet[2].

Au départ, les agences de notation ainsi spécialisées travaillaient essentiellement pour les investisseurs du domaine de l'investissement socialement responsable (ISR).

En pleine expansion, ce secteur comprend une trentaine de structures exclusives, dont les plus importantes sont en Europe : Vigeo, Oekom en Allemagne, Triodos Bank aux Pays-Bas, et en France, Arcet Cotation, Standard Ethics, EthiFinance, Gavet&Bacqué ou diversum SAS.

L'enjeu a pris de l'importance en France avec la création du Fonds de réserve pour les retraites (FRR) dont les critères de gestion ont inclus a priori une obligation d'intégrer des actifs gérés selon des critères de notation sociale et environnementale. Des analyses sur la cohérence de ces critères et leur pertinence au regard des critères de développement durable, tels qu'énoncés dans l'agenda 21 ont été conduites à cette fin (voir liens externes).


Les collectivités territoriales font désormais également l'objet de procédures de notation extra financière, que développent en France des entreprises comme Arcet Cotation ou Gavet&Bacqué, qui intervient aussi parallèlement dans la notation d'entreprises privées.

En France, l'Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) publie un guide de ces agences de notation avec leur méthode.

Depuis 2013, la société BIOMWORK, agence de notation, fondée par Arnaud Lobez, propose l'évaluation de l'engagement sociétal des entreprises selon une méthode comptable, nommée BIOM Attitude, http://biomattitude.com. Cette méthode a conduit à la création du label "Attitude Réunion", défini à partir d'une grille d'évaluation propre à l'ile de la Réunion et retenue solution COP 21, http://biomattitude.com/tag/solution-cop21/

Notes et références[modifier | modifier le code]