Placement éthique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un placement éthique est un placement basé sur des critères de transparence, de solidarité et de RSE[1]. Investir éthique, c'est intégrer des critères sociaux et environnementaux dans ses décisions d'investissement. Ces critères ne se substituent pas à ceux de la performance économique et financière mais les complètent.

Selon un article des Échos, en 2017, « seulement 9 % des Français ont une idée précise de ce qu'est un placement éthique. [...] c'est ce que révèle un sondage réalisé par Odoxa pour Aviva France à l'occasion du « One Planet Summit » qui se tient à Paris le 12 décembre 2017. Si certains placements financiers prennent désormais en compte les aspects environnementaux et sociaux pour orienter leurs investissements, la définition des placements éthiques reste floue. il est vrai que les labels existants sont peu lisibles. Les pouvoirs publics ont créé en 2016 un label ISR, inspiré de celui accordé par Novethic depuis 2009. Il est attribué aux fonds répondant à certains principes. 90 % du portefeuille doit être composé de valeurs bénéficiant d'une note extra-financière[2]. »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Engagement Éthique Et Solidaire Des Citoyens Dans L'économie: Une Responsabilité Pour la Cohésion Sociale, Council of Europe, (ISBN 9789287155580, lire en ligne)
  • Philippe Frémeaux, Les placements éthiques: L'épargne alternative et solidaire en 80 fiches, Desclée de Brouwer,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie de Rivaz, « Dans la jungle des placements éthiques », dans Guerre économique: l'heure de la résistance, Editions Saint-Augustin, (ISBN 9782880110543, lire en ligne), p. 130
  2. Marie-christine Sonkin, « Placements éthiques : plébiscités mais méconnus », sur m.lesechos.fr (consulté le 19 août 2018)