Affaire Lhermitte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lhermitte.

L'affaire Lhermitte ou affaire Geneviève Lhermitte est une affaire criminelle d'infanticide qui a eu lieu en Belgique en 2007.

Description[modifier | modifier le code]

Le , à Nivelles, Geneviève Lhermitte, profitant d'un voyage de son mari à l'étranger, égorge ses cinq enfants avec un couteau[1]. Elle tente ensuite de se suicider, sans y parvenir.

Reconnue coupable, elle est condamnée à la prison à vie.

Ses avocats déposent un recours devant la Cour européenne des droits de l'homme en invoquant une violation de l'article 6 § 1 de la Convention européenne des droits de l'homme. Ce recours est rejeté par la Cour en mai 2015, mais en septembre 2015, un collège de cinq juges désignés par la Grande Chambre décide que cette dernière doit être saisie de l'affaire[2].

Suivie psychologiquement, Geneviève Lhermitte a expliqué son geste par des difficultés dans son ménage, dues notamment à la présence d'une tierce personne vivant une partie de la semaine avec la famille et subvenant financièrement à ses besoins[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires télévisés[modifier | modifier le code]

  • « Geneviève Lhermitte : la folie d'une mère » le 6 juin 2012 (premier reportage) dans Devoir d'enquête sur la Une (RTBF).
  • « Quintuple infanticide », deuxième reportage du « Spécial parents meurtriers » les 12, 19 et 27 janvier 2015 dans Crimes sur NRJ 12.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. sudinfo.be, « Geneviève Lhermitte, la maman infanticide, pleure son petit ami: il s’est suicidé... », sudinfo,‎ (lire en ligne)
  2. L'affaire Geneviève Lhermitte renvoyée devant la Cour européenne des droits de l'Homme, La Libre Belgique, 15 septembre 2015
  3. « Geneviève Lhermitte regrette et détaille ses crimes », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)
  4. « La véritable histoire d'"A perdre la raison" », Paris Match,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]