Lycée Émile Jacqmain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lycée Émile Jacqmain

Description de cette image, également commentée ci-après
Bâtiment central (ancien Institut de physiologie).
Histoire et statut
Type École
Administration
Composante Ville de Bruxelles
Études
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Site web www.jacqmain.be
Coordonnées 50° 50′ 21″ nord, 4° 22′ 43″ est
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Lycée Émile Jacqmain
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Lycée Émile Jacqmain
Congrès Solvay 1927, la photo a été prise devant l'actuel bâtiment central du lycée Émile-Jacqmain.
Lycée Émile-Jacqmain (bâtiment Warocqué) - section secondaires depuis 2011 - Ancien institut d'anatomie.

Le lycée Émile Jacqmain est une école d'enseignement secondaire de la Ville de Bruxelles, implantée dans le parc Léopold, faisant partie du réseau de l'enseignement officiel.

Historique[modifier | modifier le code]

Le lycée fut fondé en mai 1922 par le bourgmestre Émile Jacqmain et appelé à cette époque Athénée pour jeunes filles. Ce n'est qu'en 1931 que l'école s'installera dans le bâtiment actuel.

Lycée Émile-Jacqmain, annexe section secondaires (bâtiment Solvay) - Ancienne école de commerce Solvay.

Description[modifier | modifier le code]

Le lycée Émile-Jacqmain est un établissement scolaire qui prône un enseignement général de type traditionnel. Sa mission est de préparer au mieux les élèves à un enseignement de base.

L'école compte aujourd'hui trois bâtiments dans le parc Léopold :

La cour de récréation de la section secondaire du niveau inférieur se situe au pied du bâtiment Paul-Henri Spaak (parlement européen), les élèves du niveau supérieur pouvant vaquer à leur guise dans le parc pendant l'heure du midi.

L'établissement compte environ 900 élèves, dispose de son association des parents (APLEJ), de son comité des élèves (CELEJ), et de son propre journal officiel, entièrement édité par des élèves, relancé en 2005 sous le titre Dans l'Émile puis simplifié en 2016, L'Émile. Elle dispose même d'une antenne-école Amnesty International où les élèves motivés se réunissent très régulièrement. Depuis quelques années[Quand ?], les élèves organisent également un concert annuel à l'hôtel de ville de Bruxelles. Les étudiants de première année sont aussi invités à un souper dans la bibliothèque Solvay située à côté de l'école, afin de mieux connaître les enseignants du premier degré.

Au mois d', le préfet de l'école, Éric Deguide, fut l'objet d'une controverse pour n'avoir pas respecté et s'être publiquement opposé au décret de Marie Arena modifiant les modalités d'inscription dans les établissements scolaires. Ce décret impose de prendre les inscriptions selon leur ordre chronologique suivant la logique du « premier arrivé, premier inscrit ». Néanmoins, devant le fort soutien populaire et la mobilisation des (anciens) élèves, professeurs et parents, le préfet ne reçut qu'une suspension de trois mois sur base d'une décision du conseil communal de la Ville de Bruxelles[2]. Le décret en question a été modifié dès l'année scolaire suivante, supprimant les files d'attente devant les écoles mais créant des inscriptions multiples d'élèves.

Transports près du lycée Émile Jacqmain[modifier | modifier le code]

Le lycée est situé près des gares de Bruxelles-Luxembourg et de Bruxelles-Schuman, du métro (stations Maelbeek et Schuman), et du bus 59 (Jourdan, Luxembourg et Parc Léopold)

Personnalités liées au lycée[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Parc Léopold (Infos fiches-Espaces verts) » [PDF], sur Bruxelles environnement, (consulté le )
  2. « Suspendu 3 mois pour avoir bravé le décret Arena », sur L'Avenir.net, (consulté le )
  3. « Dans l'objectif de Charlotte Abramow », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]