Adrian Piper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Adrian Piper
AdrianPiper2005Berlin.png
Adrian Piper à Berlin, 2005
Naissance
Période d'activité
Nationalité
Drapeau des États-Unis américaine
Activités
Formation
Mouvement
Distinctions
Liste détaillée
Bourse Guggenheim ()
CAA Award for Distinction (d) ()
Women's Caucus for Art Lifetime Achievement Award (en) ()
Lion d'or ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Adrian Margaret Smith Piper née le est une artiste et philosophe de tradition analytique américaine. Elle pratique la performance, la photographie, la vidéo, le dessin ou encore l’installation. Adrian Piper est considérée comme membre du mouvement de l'art conceptuel. Son travail artistique, montrant de multiples aspects, traite de questions liées à l'identité, au racisme ou, plus généralement, à la figure de l'autre dans la société et au rôle et à la constitution du soi. Parallèlement à son activité d'artiste, Adrian Piper possède également une pratique en tant que philosophe. Elle a publié de nombreux textes et ouvrages, tels que Ideology, Confrontation and Political Self-Awareness (1981), ainsi que les volumes Rationality and Structure of the Self: (Volume 1: The Humean Conception, Volume 2: A Kantian Conception), disponibles en libre accès[1]. En outre, Adrian Piper pratique depuis longtemps le yoga et possède une grande connaissance de la spiritualité et philosophie hindoues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adrian Piper est née le à New York. Elle a grandi à Manhattan (Washington Heights) dans une famille de la classe moyenne. Adrian Piper vit et travaille à Berlin depuis 2005, où elle responsable du Berlin Journal of Philosophy et du Adrian Piper Research Archive[2]. Depuis 1965, elle étudie et pratique le yoga. Elle devient brahmacārin en 1985[3].

Éducation[modifier | modifier le code]

Adrian Piper a étudié à l'École d'arts visuels de New York où elle a obtenu un diplôme d'associé en 1969. Elle a ensuite étudié la philosophie au City College of New York où elle a obtenu une licence en 1974. Elle a complété son master en 1977 et son doctorat sous la supervision de John Rawls en 1981 à l'université Harvard. Elle a également étudié à l'université de Heidelberg de 1977 à 1978 avec Dieter Henrich[4].

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Adrian Piper a enseigné la philosophie à Georgetown, Harvard, l'université du Michigan, Stanford et l'université de Californie (San Diego). Depuis 1994, elle est Non-Resident Fellow de l'université de New York. De 1998 à 1999 elle est résidente au Getty Research Institute. Ses principales publications concernent la méta-éthique, Kant ainsi que l'histoire de l'éthique. Elle a publié un livre en deux volumes en méta-éthique kantienne : Rationality and the Structure of the Self, Volume I: The Humean Conception, et Volume II: A Kantian Conception[5]. En 1991, elle devient la première femme afro-américaine professeur de philosophie à recevoir le titre de professeur titulaire aux États-Unis[4],[3].

Bourses et récompenses[modifier | modifier le code]

Adrian Piper a reçu une bourse en arts visuels du National Endowment for the Arts en 1979 et 1982, et une bourse Guggenheim en 1989. En 2012, elle reçoit un Artist Award for Distinguished Body of Work du College Art Association[4]. Elle a également reçu des bourses des organisations suivantes : AVA, NEA, NEH, Andrew Mellon, Woodrow Wilson, IFK et Wissenschaftskolleg zu Berlin Research. Elle a reçu la médaille Skowhegan et le New York Dance & Performance Award (the Bessie) [3].

En 2018, elle reçoit le prix Käthe-Kollwitz[6].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Alice Down the Rabbit Hole (1965)

Adrian Piper fait partie de la première génération d'artistes[7],[8] conceptuels. Elle a commencé à exposer son travail internationalement dès l'âge de vingt ans. Elle a introduit des questions de race et de genre au sein du vocabulaire de l'art conceptuel [3]. De plus, Adrian Piper est connu pour ses performances choquantes à propos de race tels que Catalysis (1970-71) et Mythic Being (1973); pendant ces performances l'artiste se déguise et se promène en pleine ville en filmant les réactions du public. Piper critique la société dans ses œuvres Calling Cards 1986, en effet, sur une des cartes, l'artiste dit en anglais

«Dear Friend, I am not here to pick anyone up, or to be picked up. I am here alone because I want to be here, ALONE. This card is not entended as part of an extended flirtation. Thank you for respecting my privacy.»[9].

Ici, l'artiste critique l'attitude des hommes envers les femmes en public. Adrian Piper a aussi créé une série de portraits dont son autoportrait ci-dessous, ici l'artiste exagère ses traits « nègre » pour faire référence à ses origines.

Autoportrait exagéré, Adrian Piper, 1981

Premiers travaux[modifier | modifier le code]

En 1965-67, Adrian Piper crée des LSD Paintings [Peintures LSD], certaines réalisées alors qu'elle était encore au lycée. Robert del Principe les expose pour la première fois en 2002 à la Galeria Emi Fontana à Milan [10]. Pour Adrian Piper parler d'antihumanisme dans l'art conceptuel est hors sujet[11]. C'est une décision rationnelle et méthodique presque toujours intuitive. Une espèce de miroir, d'image de soi égoïste comme produit final[11].

Expositions[modifier | modifier le code]

Année Expositions
2018 Adrian Piper: The Mythic Being[12]
2017 The Probable Trust Registry: The Rules of the Game #1-3, Hamburger Bahnhof: Museum für Gegenwart, Berlin, Germany[13]
1999 Adrian Piper: A Retrospective, 1965–2000, Center for Art, Design and Visual Culture, UMBC (traveling retrospective)
1996 NowHere, Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek, Danemark[14]
1994 The Hypothesis Series 1968-70, Paula Cooper Gallery, New York, New York[15]
1992 Ur-Madonna, Expo '92, Monasterio de Santa Clara, Moguer (Huelva), Spain; Decide Who You Are, Grey Art Gallery, John Weber Gallery, Paula Cooper Gallery, New York, New York[15]
1991 What It's Like, What It Is, #2, Hirshhorn Museum, Directions Gallery, Washington ; Adrian Piper: European Retrospective, Ikon Gallery, Birmingham, England (traveling show); Space, Time, and Reference 1967-1970, John Weber Gallery, New York, New York[15]
1990 Pretend, John Weber Gallery, New York, New York; Out of the Corner, Whitney Museum of American Art, Film and Video Gallery, New York, New York[16]
1989 Cornered, John Weber Gallery, New York, New York[14]
1987 Adrian Piper: Reflections, 1967-1987, The Alternative Museum, New York, New York (traveling show)[14]
1980 Adrian Piper at Matrix 56, Wadsworth Atheneum, Hartford, Connecticut; Adrian Piper, Real Artways, Hartford, Connecticut[14]
1976 Adrian Piper, Gallery One, Montclair State College, Montclair, New Jersey[14]
1969 Three Untitled Projects, postal art exhibition, New York, New York[14]

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Textes d'œuvres et essais. Adrian Piper. Institut d'art contemporain, Villeurbanne. 2003. (ISBN 2-905985-65-8).
  2. Out or Order, Out of Sight. Selected Writings in Art- Criticism 1967-1992. Adrian Piper.1996. (ISBN 0-262-16156-7).
  3. Out or Order, Out of Sight. Selected Writings in Meta- Art 1968-1992. Adrian Piper. 1996. (ISBN 0-262-16155-9).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.adrianpiper.com/rss/index.shtml
  2. « Adrian Piper Research Archive Foundation Berlin », sur www.adrianpiper.com (consulté le 19 juin 2019)
  3. a b c et d (en) « Adrian Piper », sur brooklynmuseum.org (consulté le 17 avril 2015)
  4. a b et c « Awards for Distinction | Programs | CAA », sur www.collegeart.org (consulté le 19 juin 2019)
  5. « Adrian Piper’s Rationality and the Structure of the Self Volumes I & II », sur adrianpiper.com (consulté le 19 juin 2019)
  6. (de) Käthe-Kollwitz-Preis, site de l'université des arts de Berlin.
  7. (en) Phoebe Farris (dir.), Women Artists of Color: A Bio-critical Sourcebook to 20th Century Artists in the Americas, Westport, Greenwood Publishing Group, (ISBN 978-0-313-30374-6, lire en ligne), pp. 314–319
  8. Farris, Phoebe, 1952-, Women artists of color : a bio-critical sourcebook to 20th century artists in the Americas, Greenwood Press, (ISBN 0313303746 et 9780313303746, OCLC 40193578, lire en ligne)
  9. (en) Kristine Stiles and Peter Selz, Theories and Documents of Contemporary Art, A Sourcebook of Artists' Writings, pp. 921-923
  10. (en) John P. Bowles, Adrian Piper: Race, Gender, and Embodiment, Duke University Press, , 335 p.
  11. a et b Piper, Adrian, 1948-, Out of order, out of sight, MIT Press, (ISBN 0262161559, 9780262161558 et 0262661527, OCLC 32822441, lire en ligne)
  12. « Mamco Genève - Exhibitions - Adrian Piper », sur www.mamco.ch (consulté le 19 juin 2019)
  13. (en) Staatliche Museen zu Berlin, « Hamburger Bahnhof: Adrian Piper. The Probable Trust Registry: The Rules of the Game #1-3 - Adrian Piper, The Probable Trust Registry: The Rules of the Game #1-3 », sur www.smb.museum (consulté le 8 mars 2018)
  14. a b c d e et f (en) Phoebe Farris, Women artists of color: a bio-critical sourcebook of 20th century artists in the Americas, Westport, Conn.; London, Greenwood Press, , 315 p. (ISBN 0313303746, lire en ligne), « Piper, Adrian Margaret Smith »
  15. a b et c (en) Phoebe Farris, Women artists of color: a bio-critical sourcebook of 20th century artists in the Americas, Westport, Conn.; London, Greenwood Press, , 314 p. (ISBN 0313303746, lire en ligne), « Piper, Adrian Margaret Smith »
  16. (en) Phoebe Farris, Women artists of color: a bio-critical sourcebook of 20th century artists in the Americas, Westport, Conn.; Londres, Greenwood Press, , 314–315 p. (ISBN 0313303746, lire en ligne), « Piper, Adrian Margaret Smith »
  17. (en) Adrian Piper (dir.), Ideology, Confrontation and Political Self-Awareness: An Essay,
  18. Dr Flux, « Histories and Theories of Intermedia: Ideology, Confrontation and Political Self-Awareness, Adrian Piper », sur Histories and Theories of Intermedia, (consulté le 19 juin 2019)
  19. (en) Kristine Stiles et Peter Selz, Theories and Documents of Contemporary Art: A Sourcebook of Artists' Writings, University of California Press, (ISBN 9780520202511, lire en ligne)
  20. Reckitt, Helena. et Phelan, Peggy., Art and feminism, Phaidon, (ISBN 0714835293, 9780714835297 et 9780714863917, OCLC 48098625, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]