Achille Vigier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vigier.

Achille Vigier
Fonctions
Pair de France
Député du Morbihan (1er collège) à la
Chambre des députés
Élection
Réélection , , , et
Législature IIe, IIIe, IVe, Ve etVIe
Prédécesseur Emmanuel Thomas-Ducordic
Conseiller général du Morbihan
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Majorité
Père Pierre Vigier
Mère Anne-Marguerite-Louise Félix
Profession Propriétaire

Achille Pierre Vigier est un homme politique français né le 2 prairial an IX () dans l'ancien 11e arrondissement de Paris et décédé le (à 66 ans) dans le 7e arrondissement de Paris.

Il est le fils de Pierre Vigier et d'Anne Marguerite Louise Félix, « rentière, demeurant à Paris, quai d'Orsay, division de la Fontaine de Grenelle, non mariée »[1]. Par ordonnance du roi du , d'après un jugement du tribunal civil de la Seine, il est autorisé à ajouter le nom de Vigier à ceux de Achille Pierre Félix.

Il épouse en premières noces le à Savigny-sur-Orge (Essonne) Antoinette Joséphine d'Avout, née le 15 fructidor an XIII () dans l'ancien 10e arrondissement de Paris et âgée de moins de quinze ans, fille de Louis Nicolas Davout, qui décède en couches l'année suivante, le à Savigny-sur-Orge, après avoir donné naissance le à leur fils Joseph Louis Jules Achille.

En secondes noces, il épouse le dans l'ancien 1er arrondissement de Paris Agathe Frère, fille de Bernard Georges François Frère, général français de la Révolution et de l’Empire, dont il a un fils Achille Georges.

Propriétaire du château de Grand-Vaux à Savigny-sur-Orge, dont il fut le maire, conseiller général, il est député du Morbihan de 1831 à 1846, siégeant dans la majorité soutenant la Monarchie de Juillet. Il est pair de France de 1846 à 1848.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (38e division)[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Guillaume de Tournemire, « Achille Félix-Vigier », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 19 avril 2019).
  2. Domenico Gabrielli, Dictionnaire Historique du cimetière du Père-Lachaise XVIIIe et XIXe siècles, Ed. de l'Amateur, (ISBN 978-2859173463), p. 309