Swietenia macrophylla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Swietenia macrophylla, aussi appelé acajou du Honduras ou acajou du Brésil, ou encore mahogany grandes feuilles, est une des espèces d'arbre de la famille des Meliaceae.

C'est l'espèce de Swietenia dont l'aire de répartition est la plus étendue, en Amérique centrale continentale et en Amérique du Sud. C'est aussi l'espèce la plus fréquemment utilisée de ce genre aux temps modernes pour produire le bois précieux d'acajou (l'acajou historique provient de Swietenia mahagoni ou acajou des Antilles, tandis que d'autres genres de la famille des Méliacées produisent aussi de l'« acajou » de nos jours, comme Khaya en Afrique). Intensément exploité, cet arbre a pratiquement disparu dans de nombreuses régions de son aire naturelle, mais celle-ci est vaste et il a par ailleurs été introduit dans d'autres régions tropicales du monde où il se montre parfois invasif. Cette espèce est classée comme « vulnérable » par l'UICN et elle fait l'objet de restrictions de son commerce par la CITES.

Description[modifier | modifier le code]

Coupe du fruit de mahogany

Arbre droit de 15 à 30 m de haut. Son écorce assez claire est rugueuse et fissurée[2]

Les feuilles sont formées de 6 à 12 folioles. Les fleurs sont petites, jaunes verdâtre et odorantes.

Le fruit dur et marron, en forme de poire, mesure de 14 à 16 cm et son diamètre est de 6 cm. A maturité il s'ouvre par la base en 5 valves charnues qui contiennent de nombreuses graines plates pourvues d'une membrane.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Son bois est utilisé en ébénisterie et en construction navale, ainsi qu'en lutherie. Il est prisé pour sa beauté et sa résistance aux moisissures. Comme il pousse plus vite que l'espèce proche à petites feuilles (Swietenia mahagoni), il a été fortement planté et est devenu invasif dans certaines régions. Au Mexique, un grand tronc de cet arbre peu rapporter un bénéfice net de plus de 1 000 dollars américains[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 25 mars 2014
  2. Graines des Antilles, S. Chauchix et H. Pouillet, PLB Éditions (ISBN 978-2-35365-008-8) avril 2004
  3. (en) Gabriel Poplin, « Forest of the Future », Discover,‎ , p. 28-30.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :