A (yacht à voile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


A (yacht à voile)
Image illustrative de l’article A (yacht à voile)
Le yacht à voile A
Autres noms White Pearl
Type Yacht à voile (en)
Gréement Trois-mâts
Histoire
Architecte Nobiskrug & Dykstra Naval Architects
Chantier naval Nobiskrug GmbH Kiel Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Design idée originale de Jacques Garcia
Lancement 2015
Équipage
Équipage 54
Caractéristiques techniques
Longueur 142,81 m
Longueur de coque 100 m
Maître-bau 24,80 m
Tirant d'eau 8,00 m
Déplacement 12.558 tonnes
Hauteur de mât 90 m
Voilure 3.747 m² (3 voiles)
Propulsion 2 diesel-électique MTU Friedrichshafen
Andritz/Escher Wyss
Carrière
Propriétaire Andrey Melnichenko
Armateur Andreï Melnitchenko
Pavillon Drapeau des Bermudes Bermudes
Port d'attache Hamilton
Coût 417 000 000 $[1]

Le yacht à voile A est un yacht de luxe lancé en 2015. Ce bateau est un yacht à moteur et à voiles conçu par Philippe Starck (intérieurs, extérieurs) et construit par le chantier naval de Nobiskrug (en) à Kiel (Allemagne). Il appartient au milliardaire russe Andreï Melnitchenko, industriel et philanthrope.

Historique[modifier | modifier le code]

Sa propulsion consiste en un groupe motopropulseur hybride à vitesse variable doté de deux hélices à pas variable contrôlées par un arbre de ligne et assistées en voilier à trois-mâts par une plateforme de navigation à l'avant et à l'arrière. Les mâts rotatifs autoportés en fibre de carbone ont été fabriqués par Magma Structures à Trafalgar Wharf, Portsmouth (en). La société Doyle Sailmakers USA a fabriqué les trois voiles automatisées en fibre de carbone/taffetas. Les bômes à enrouleur ont été construites à Valence par Future Fibres. Le gréement de ce yacht a été développé en partie pour être mis en œuvre sur des cargos et pour être utilisé à des fins commerciales. Le navire est doté d'une nacelle d'observation sous-marine dans la quille avec un verre de 30 cm d'épaisseur. Il s'agit du plus grand yacht à moteur privé à assistance à la voile au monde.

Le voilier A a été livré par Nobiskrug le et a quitté Kiel le . Il est sorti de la mer Baltique en mode léger avec des réservoirs de carburant presque vides afin de pouvoir passer le passage Drogden (en) avec tirant d'eau minimum. Il a subi les derniers essais en mer et les derniers aménagements au chantier naval Navantia à Carthagène, en Espagne . Selon les médias, le yacht à voile A aurait été remis au propriétaire le à Monaco par l'équipe du projet dirigée par Dirk Kloosterman, qui avait terminé ses derniers essais en mer au chantier naval Navantia de Carthagène, ainsi que ses derniers tests et inspections à Gibraltar.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Découvrez le sailing yacht A, l'un des plus grands yachts à voile du monde « aurait couté la somme de 360 millions £ (417 millions €) »

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]