.su

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

.su
Début 1990
Type Domaine national de premier niveau
État Actif
Registre RU-CENTER
Parrainé par Russian Institute for Public Networks (en)
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Restrictions aucune
Site Web SU tld

.su (sigle de l'anglais Soviet Union) était le domaine national de premier niveau assigné à l'Union des républiques socialistes soviétiques.

Alors que des domaines nationaux tels que .pl pour la Pologne ou .yu pour la Yougoslavie comportaient deux lettres, celui défini pour l'Union soviétique était .ussr. L'extension .su a été inventée par un étudiant nommé Petri Ojala et la délégation a été accordée le [1].

Bien que l'URSS ait été dissoute le , le domaine est encore utilisé par de nombreuses organisations et entreprises. Il est administré par le RIPN (Russian Institute for Public Networks), soit Российский научно-исследовательский институт развития общественных сетей (РосНИИРОС) en russe, ce qui signifie en français « Institut scientifique russe pour le développement des réseaux publics ».

En 2001, les administrateurs du domaine ont déclaré qu'ils allaient à nouveau accepter les enregistrements de noms de domaines en .su. L'ICANN a de son côté exprimé son souhait de fermer le domaine et l'IANA déclare que le domaine est en cours d'abandon, mais des lobbyistes tels qu'Andreï Komarov ou Alexeï Platonov[2] ont affirmé en avoir entamé des négociations avec l'ICANN pour le maintenir[3].

Une baisse importante dans les coûts d'enregistrement ont permis de faire passer le nombre de sites avec cette extension de 11 000 en 2006 à 45 000 en 2008[4].

En 2014, 118 000 sites utilisent encore le nom de domaine[5]. Les nouveaux enregistrements sont toujours permis en 2019[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Delegation Record for .SU », sur le site de l'IANA (consulté le 3 juillet 2008).
  2. « Cybercriminalité : les hackers prennent d'assaut .su, le nom de domaine dédié à l'URSS », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2018).
  3. (en) James Kilner, « USSR still alive on Internet and won't go quietly », Reuters, (consulté le 3 juillet 2008).
  4. Back in the USSR: Soviet Internet domain name resists death, Mansur Mirovalev, Associated Press, 18 avril 2008.
  5. Gurvan Kristanadjaja, « L'URSS existe toujours sur Internet, et c'est devenu la zone », sur L'Obs, (consulté le 8 décembre 2014).
  6. « Domain names — Фонд Развития Интернет », sur Foundation for Internet Development (consulté le 9 mai 2019).
  7. « IANA — .su Domain Delegation Data », sur Internet Assigned Numbers Authority (consulté le 9 mai 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]