.sg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

.sg
Début
Type domaine national de premier niveau
État actif
Registre Singapore Network Information Centre
Parrainé par Singapore Network Information Centre
Pays Drapeau de Singapour Singapour
Utilisation actuelle Très populaire à Singapour
Restrictions Présence à Singapour requise ; Restrictions variables selon le sous-domaine
Structure Les inscriptions se font au troisième niveau sous les catégories génériques, ou directement au deuxième niveau ; une catégorie spéciale .idn.sg existe pour les noms de domaine internationalisés
Documents Document
Dispute policies ADR
Site Web sgnic.sg

.sg est le domaine national de premier niveau internet réservé à Singapour. Il est introduit le et est exploité par le Singapore Network Information Centre[1].

En 2011, deux nouveaux domaines de premier niveau de code de pays internationalisés ont été enregistrés pour Singapour, destinés aux noms de domaine dans les langues locales. Ces domaines sont .新加坡 (encodé en .xn—yfro4i67o) et .சிங்கப்பூர் (encodé en .xn—clchc0ea0b2g2a9gcd)[2]. L'extension de domaine .sg est également très appréciée des entreprises et des particuliers de la ville de Saint-Gall ou du canton de Saint-Gall en Suisse[3].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Jusqu'en août 2004, seuls les domaines de troisième niveau pouvaient être commandés, mais cette règle ne s'applique plus[4]. Les particuliers peuvent désormais commander n'importe quel domaine au deuxième niveau, tout comme les entreprises , pour lesquelles .com.sg (troisième niveau) est également fourni[5]. Cela fait de .sg le seul ccTLD au monde qui fournit déjà des informations sur le propriétaire via l'adresse réelle. Dans l'ensemble, un domaine .sg ou .com.sg peut contenir entre trois et 63 caractères, et la connexion d'un domaine à un bureau d' enregistrement européen prend généralement de deux à cinq jours[6].

Depuis 2007, il est possible de commander un domaine .sg composé uniquement de chiffres. Lors de l'introduction de telles adresses, le registre a défini une redevance minimale pour les adresses particulièrement intéressantes, que les parties intéressées devaient payer[7]. Les noms de domaine internationalisés sont également pris en charge depuis 2009, par exemple les caractères chinois peuvent être utilisés dans les domaines .sg[8]. Tous les bureaux d'enregistrement européens ne prennent pas en charge cette fonctionnalité.

En mai 2013, l'obligation pour les propriétaires d'un domaine .sg de faire vérifier leur propre identité – par exemple en présentant une pièce d'identité valide – a été introduite. Selon le registre, il souhaite freiner l'utilisation abusive des domaines .sg via de fausses informations Whois[9].

Domaines de second niveau[modifier | modifier le code]

Le domaine de premier niveau .sg est divisé en treize domaines de second niveau :

  • .com.sg – Entités commerciales
  • .net.sg – Fournisseurs de réseau et opérateurs d'info-com
  • .org.sg – Organisations inscrites au registre des sociétés
  • .gov.sg – Entités gouvernementales
  • .edu.sg – Établissements d'enseignement
  • .per.sg – Noms de domaine personnels
  • .sg – Ouvert à tous avec une adresse postale valide à Singapour
  • .新加坡 – pour les sites Web en chinois mandarin
  • .சிங்கப்பூர் – pour les sites en tamoul

Statistiques du domaine .sg[modifier | modifier le code]

En août 2021, il y avait 192 788 domaines .sg enregistrés[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « .sg Domain Delegation Data », sur www.iana.org (consulté le )
  2. « IDN ccTLD Fast Track String Evaluation Completion - ICANN », sur www.icann.org (consulté le )
  3. « Bien plus que seulement .ch et .com: la grande diversité des domaines de premier niveau », sur hostpoint.ch, (consulté le ).
  4. (de) Florian Hitzelberger, « Neues von .ug, .ph und .sg », sur domain-recht, (consulté le )
  5. « .sg-Domain », sur united-domains (consulté le )
  6. (de) « Eigenschaften einer .sg-Domain », sur united-domains (consulté le )
  7. (de) Florian Hitzelberger, « Neues von .tel, .eu und .sg », sur domain-recht, (consulté le )
  8. (de) Florian Hitzelberger, « Neues von .shop, .info und .sg », sur domain-recht, (consulté le )
  9. (de) Florian Hitzelberger, « Strengere Registrierungsregeln bei .sg », sur domain-recht, (consulté le )
  10. « Registration Statistics », sur SGNIC PTE Ltd (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]