(15760) 1992 QB1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'astéroïde. Pour l'ordinateur, voir QB1.
(15760) 1992 QB1
Description de cette image, également commentée ci-après

orbite de 1992 QB1

Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2455800,5)
Établi sur 70 observations couvrant 7707 jours, U = 3
Demi-grand axe (a) 6 566 000 000 km
(43,89 ua)
Périhélie (q) 6 122 000 000 km
(40,92 ua)
Aphélie (Q) 7 012 000 000 km
(46,87 ua)
Excentricité (e) 0,075
Période de révolution (Prév) 106 234 ± 26 j
(290 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 4,50 km/s
Inclinaison (i) 2,195°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 359,473°
Argument du périhélie (ω) 3,475°
Anomalie moyenne (M0) 24,14°
Catégorie cubewano
Caractéristiques physiques
Dimensions 167 km[1]
108 km[2]
Masse (m) ~9,0×1017 kg
Masse volumique (ρ) ~1 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,017 m/s2
Vitesse de libération 0,045 km/s
Magnitude absolue (M) 7,1
Albédo (A) 0,07 ?
Température (T) ~58 K
Découverte
Découvert par David Jewitt et
Jane Luu
Date
Lieu Mauna Kea
Désignation 1992 QB1

(15760) 1992 QB1 (également écrit (15760) 1992 QB1) est un petit corps découvert au-delà de l'orbite de Neptune par David Jewitt et Jane Luu de l'Institut d'astronomie de l'Université de Hawaï en 1992. Après Pluton et Charon, il s'agit du premier membre connu de la ceinture de Kuiper.

À l'origine les découvreurs voulurent nommer leur découverte Smiley, d'après un roman de John le Carré. Ce nom était déjà donné à l'astéroïde (1613) Smiley, en l'honneur de l'astronome américain Charles Hugh Smiley (1903-1977). Le catalogue officiel n'a donc pas pu l'utiliser et il est aujourd'hui uniquement désigné par sa référence « (15760) 1992 QB1 ». Celle-ci a été dérivée (en anglais) en « QB1-o's » (cubewanos) pour désigner tout objet de la ceinture de Kuiper non soumis à la résonance des planètes extérieures.

Avec son orbite faiblement excentrique, (15760) 1992 QB1 est en effet l'archétype des objets de Kuiper (KBO) classiques. Sa trajectoire est typique de ces objets qui se sont formés lors d'une agglomération lente dans un disque de matière calme.

Sa surface est plutôt rouge, indiquant la présence de composés carbonés.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]