(11) Parthénope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parthénope.
image illustrant un objet mineur du Système solaire
Cet article est une ébauche concernant un objet mineur du Système solaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

(11) Parthénope
(11) Parthenope
Photographie de (11) Parthénope
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453200,5)
Établi sur ? observations couvrant ?, U = ?
Demi-grand axe (a) 366,896×106 km
(2,453 ua)
Périhélie (q) 330,297×106 km
(2,208 ua)
Aphélie (Q) 403,494×106 km
(2,697 ua)
Excentricité (e) 0,100
Période de révolution (Prév) 1 402,891 j
(3,84 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 18,97 km/s
Inclinaison (i) 4,624°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 125,637°
Argument du périhélie (ω) 195,436°
Anomalie moyenne (M0) 333,562°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 153,3 km [1]
Masse (m) 6,15×1018 kg
Masse volumique (ρ) 2 720 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0578 m/s2
Vitesse de libération 0,0941 km/s
Période de rotation (Prot) 0,393 j[2]
Classification spectrale S
Magnitude absolue (M) 6,55
Albédo (A) 0,180 [1]
Température (T) ~174 K
Découverte
Découvert par Annibale de Gasparis
Date
Nommé d'après Parthénope (sirène)
Désignation (aucune)

(11) Parthénope (désignation internationale (11) Parthenope) est un gros astéroïde de la ceinture principale, assez clair de couleur. Il semble constitué de nickel, de fer, et de silicates de magnésium.

Parthénope fut découvert par Annibale de Gasparis le , la seconde de ses nombreuses découvertes. Il fut nommé d'après l'une des sirènes de la mythologie grecque, Parthénope, supposée avoir fondé la ville de Naples. De Gasparis « usa de tous ses moyens afin de réaliser une Parthénope dans les cieux, car tel était le nom suggéré par Sir John Herschel lors de la découverte de (10) Hygée en 1849 »[3].

Les premiers astéroïdes découverts possèdent un symbole astronomique et celui de Parthénope est 11 Parthenope symbol.svg.

On a jusqu'ici observé une seule occultation d'étoile par Parthénope, le .

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]