(107) Camille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camille et Camilla.
(107) Camille
(107) Camilla
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600,5)
Établi sur 1 630 observations couvrant 53357 jours, U = 0
Demi-grand axe (a) 520,357×106 km
(3,478 ua)
Périhélie (q) 479,332×106 km
(3,204 ua)
Aphélie (Q) 561,382×106 km
(3,753 ua)
Excentricité (e) 0,079
Période de révolution (Prév) 2 369,488 j
(6,487 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 15,95 km/s
Inclinaison (i) 10,047°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 173,146°
Argument du périhélie (ω) 309,802°
Anomalie moyenne (M0) 285,841°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 222,6 km [1]
Masse (m) 1,16×1019 kg
Masse volumique (ρ) ~2000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0622 m/s2
Vitesse de libération 0,1177 km/s
Période de rotation (Prot) 0,2018 j
(4,844 h)
Classification spectrale C
Magnitude absolue (H) 7,08
Albédo (A) 0,052 [1]
Température (T) ~151 K
Découverte
Date
Découvert par Norman Robert Pogson
Désignation A893 QA, 1938 OG,
1949 HD1

(107) Camille, internationalement (107) Camilla, est l'un des plus grands astéroïdes de la ceinture principale d'astéroïdes. Il orbite au sein du groupe de Cybèle, au-delà de la plupart des astéroïdes de la ceinture principale.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il a une surface très sombre et est composé de matériaux primitifs carbonés. Il a été découvert par Norman Robert Pogson le , et nommé d'après Camille, Reine des Volsques dans la mythologie romaine, mais certains pensent que le nom fut également inspiré de l'astronome français, grand vulgarisateur scientifique de son temps, Camille Flammarion[2].

Des données radiométriques à 10μ recueillies par l'observatoire de Kitt Peak en 1975 ont donné une estimation de son diamètre à 209 km. L'analyse de sa courbe de lumière indique que les points le plus probables pour les pôles de Camille auraient pour coordonnées écliptiques (β, λ) = (+ 51°, 72°) avec une incertitude de 10°, ce qui lui donne une inclinaison axiale de 29°.

Satellite (S/2001 (107) I)[modifier | modifier le code]

Le , un satellite de Camille a été découvert par A. Storrs, F. Vilas, R. Landis, E. Wells, C. Woods, B. Zellner, et M. Gaffey grâce aux données du télescope spatial Hubble. Il a été désigné S/2001 (107) 1, mais n'a pas encore reçu de nom officiel.

Des observations ultérieures en septembre 2005 avec le VLT ont permis de déterminer les caractéristiques de son orbite. Son inclinaison a été jugée à 3 ± 1° par rapport à un axe orienté vers (β, λ) = (+55°, 75°). Compte tenu de l'incertitude de 10° de l'axe de rotation réel de Camille, on peut dire que l'inclinaison de l'orbite est inférieure à 10°.

On estime le diamètre du satellite à environ 11 km. En supposant une densité similaire à Camille, il aurait une masse approximative de ~1,5 ×1015 kg. Il possède une couleur similaire à Camille.

Référence[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]