Česká Lípa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Česká Lípa
Česká Lípa
Česká Lípa : la place centrale.
À gauche l'hôtel de ville.
Blason de Česká Lípa Drapeau de Česká Lípa
 
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of Liberec Region.svg Liberec
District Česká Lípa
Région historique Bohême
Maire Hana Moudrá
Code postal 470 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 37 361 hab. (2021)
Densité 591 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 41′ 12″ nord, 14° 32′ 14″ est
Altitude 258 m
Superficie 6 324 ha = 63,24 km2
Localisation
Localisation de Česká Lípa
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Česká Lípa
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Česká Lípa
Liens
Site web www.mucl.cz

Česká Lípa, soit « tilleul tchèque » en tchèque, (en allemand : Böhmisch Leipa) est une ville de la région de Liberec, en Tchéquie, et le chef-lieu du district de Česká Lípa. Sa population s'élevait à 37 361 habitants en 2021[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Česká Lípa est arrosée par la Ploučnice (lire Plaoutchnitse), un affluent de l'Elbe, et se trouve à 35 km à l'est d'Ústí nad Labem, à 38 km à l'ouest-sud-ouest de Liberec et à 68 km au nord-nord-est de Prague[2]. Ci-dessous, le centre historique de Česká Lípa et les panelaks collectifs de la période communiste, dans le quartier Lada vers Nový Bor.

La commune est limitée par Horní Libchava, Skalice u České Lípy, Nový Bor et Svojkov au nord, par Zákupy à l'est et au sud, par Provodín, Sosnová et Kvítkov au sud, et par Stružnice à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la localité date de 1263 et décrit le château de Lipý (cs) protégé par ses douves, remplies d'eau de la Ploučnice, et le bourg attenant fortifié. Le développement de la ville commence réellement au XVIe siècle. En 1787 un incendie la détruit dans sa totalité y compris les églises.

Jusqu'en 1918, la ville faisait partie de l'empire austro-hongrois, plus précisément de la Bohême-Moravie, l'un des royaumes et pays représentés à la Diète d'Empire (après le compromis de 1867). Elle était le chef-lieu du district de Böhmisch-Leipa, un des 94 Bezirkshauptmannschaften de Bohême[4].

Population[modifier | modifier le code]

Selon les recensements ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles, Česká Lípa comptait[5] :

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921 1930
12 58213 36813 36913 71215 57915 33518 174
1950 1961 1970 1980 1991 2001 2014
14 93215 86417 65824 86239 46339 35836 805
2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
36 94337 15837 20137 40537 44437 52537 361

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, la ville est ornée de monuments néo-classiques et, à la fin du siècle, Art nouveau. Le centre-ville est reconnu zone historique protégée.

  • Kavárna Union : immeuble d'angle de style Art nouveau construit en 1906-1907 par le cabinet d'architectes Otto John & Josef Jisba. Il accueille le café Union.

Transports[modifier | modifier le code]

Par la route, Česká Lípa se trouve à 31 km de Děčín, à 49 km de Liberec, à 50 km d'Ústí nad Labem et à 92 km de Prague[6].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2021.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen und andere Entwertungsarten auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, Briefmarken-Kolbe, 1967.
  5. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 422-423 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la Tchéquie au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).
  6. Selon viamichelin.fr. Distances suivant l'itinéraire le plus court.

Lien externe[modifier | modifier le code]