Étusson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étusson
Étusson
Église d'Étusson
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Bressuire
Canton Mauléon
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bocage bressuirais
Maire délégué Jacques Coppet
Code postal 79150
Code commune 79113
Démographie
Population 350 hab. (2013)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 55″ nord, 0° 30′ 47″ ouest
Altitude Min. 93 m
Max. 156 m
Superficie 20,97 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Saint Maurice Étusson
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Étusson

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 15.svg
Étusson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Étusson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Étusson

Étusson est une ancienne commune du centre-ouest de la France, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Saint Maurice Étusson.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

22 janvier 1794 : Etusson est incendié et ses habitants sont massacrés par l'une des Colonnes infernales commandée par le général de brigade Louis Grignon qui notera dans son compte rendu au Comité qu’il a envoyé 112 « rebelles par-dessus la haie ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1947 1995 Guy Savoye de Puineuf[1]    
mars 2008 décembre 2015 Bernard Aumond[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Étusson, cela correspond à 2005, 2010, 2015[3], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498356355354416412461479511
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
568598624601575603617665624
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
623633575516501471449435463
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2013
461478425367362318297341350
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Frédéric Ménard fut d'abord capitaine de paroisse d'Etusson, puis il eut la charge de la division d'Argenton-Château. Il prit part à toutes les guerres de Vendée, s'illustrant dans maints combats, particulièrement aux Ouleries le 18 mars 1794 où, il mit en déroute la troupe infernale du général Grignon qui connaissait bien le pays ayant été fermier général de la Seigneurie de la Vieille Lande à Cersay où il habitait ; dans la nuit du 12 au 13 août 1793, Henri de La Rochejaquelein fit sonner le tocsin dans les paroisses de la région, et au matin Frédéric Ménard, alors garde du baron de la Haye-Fougereuse lui amenait, à la Durbelière, 200 conscrits recrutés à Etusson, à Saint-Maurice-la-Fougereuse et dans les environs. Sous la restauration, il fut nommé chevalier de St Louis en 1818. Il fut décoré de l'ordre du Lys de la main de la duchesse de Berry. Il mourut en 1835 à Etusson, où il repose dans le cimetière de la paroisse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cimetière d'Étusson
  2. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .