Étienne Leenhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leenhardt.
Étienne Leenhardt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
licence de langues à l'Université Paul-Valéry de Montpellier.
Activités

Étienne Leenhardt, né le à Montpellier, dans le département de l'Hérault, est un journaliste français de télévision.

Depuis , il est directeur-adjoint de l'information de France 2.

De à la fin de l'année 2015, il fut le présentateur du magazine Un œil sur la planète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Leenhardt est né le [1],[2] à Montpellier[2], de Nicolas Leenhardt (1931-1986), professeur de mathématiques et de Françoise Boucomont (1932-), secrétaire à l'Institut Protestant de Théologie[2]. Il a trois frères et une sœur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une licence de langues à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, Étienne Leenhardt s'envole pour Paris afin d'y suivre les cours du Centre de Formation des Journalistes. Il en sort diplômé en 1986.[3] Préalablement choisi pour animer les émissions de variété par La Cinq, il présente de 1990 à 1991 Télématin, sur France 2. Étienne Leenhardt présente le journal de 20 heures de France 2 de 1994 à 1995[4],[5]. Chargé des opérations spéciales, il devient ensuite le correspondant de la chaîne publique à Washington puis à Londres[5].

En 2003, il devient rédacteur en chef du service Enquêtes et reportages, puis en directeur-adjoint de l'information de France 2, aux côtés d'Arlette Chabot[5].

À la rentrée de , il succède à Thierry Thuillier à la présentation du magazine trimestriel consacré à la géopolitique Un œil sur la planète[6] et reprend la direction du service enquêtes et reportages, tout en restant directeur-adjoint de l'information. En 2015 il laisse la présentation d'Un œil sur la planète à Samah Soula[7].

À la veille du 14 juillet 2010 qui voit des délégations d'armées de treize pays africains prendre part, en tant qu’invités d’honneur, au défilé sur les Champs-Élysées, le journaliste déclare sur le plateau du 20 heures de France 2 : « Sur le plan politique, il n’y a pas de dictature en Afrique francophone »[8],[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Étienne Leenhardt s'est marié en septembre 1988 avec Nathalie de Senneville[2], co-directrice et rédactrice en chef de l'hebdomadaire protestant Réforme[10].

Il est le père de trois enfants, nés en 1991, 1993 et 1997[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Etienne Leenhardt », sur chronobio.com (consulté le 18 octobre 2013).
  2. a b c d e et f (fr) « Arbre généalogique d'Étienne Leenhardt », sur heredis-online.com (consulté le 18 octobre 2013).
  3. « Liste complète - Association des anciens élèves du Centre de Formation des Journalistes », sur reseaucfj.com (consulté le 3 juin 2019)
  4. (fr) « France 2: Etienne Leenhardt à l'extérieur. », sur Libérationfr, (consulté le 11 octobre 2013).
  5. a b et c (fr) Pierre Courade, « Étienne Leenhardt présentateur de "Un œil sur la planète" », sur Ozap.com, .
  6. (fr) « France 2 choisit Étienne Leenhardt », sur toutelatele.com, .
  7. Isabelle Mermin, « Un œil sur la planète sur France 2 : la Syrie pour la première de Samah Soula », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  8. (fr) « 14 juillet : TF1 et F2 découvrent l'Afrique envoûtante », sur arretsurimages.net, .
  9. (fr) Anthony Lesme, « Il n’y a pas de dictature en Afrique francophone », sur Bakchich, .
  10. Articles de Nathalie de Senneville-Leenhardt sur Réforme.