Étienne Leenhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leenhardt.
Étienne Leenhardt
Naissance (56 ans)[1],[2]
Drapeau : France Montpellier (Hérault)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession
Activité principale
Directeur-adjoint de l'information de France 2 (depuis mars 2004)
Formation
licence de langues à l'Université Paul-Valéry de Montpellier.

Compléments


Étienne Leenhardt, né le à Montpellier, dans le département de l'Hérault, est un journaliste français de télévision.

Depuis , il est directeur-adjoint de l'information de France 2.

De à la fin de l'année 2015, il fut le présentateur du magazine Un œil sur la planète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Leenhardt est né le [1],[2] à Montpellier[2], de Nicolas Leenhardt (1931-1986), professeur de mathématiques et de Françoise Boucomont (1932-), secrétaire à l'Institut Protestant de Théologie[2]. Il a trois frères et une sœur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une licence de langues à l'Université Paul-Valéry de Montpellier, Étienne Leenhardt s'envole pour Paris afin d'y suivre les cours de l'École de journalisme. Préalablement choisi pour animer les émissions de variété par La Cinq, il présente de 1990 à 1991 Télématin, sur France 2. Étienne Leenhardt présente le journal de 20 heures de France 2 de 1994 à 1995[3],[4]. Chargé des opérations spéciales, il devient ensuite le correspondant de la chaîne publique à Washington puis à Londres[4].

En 2003, il devient rédacteur en chef du service Enquêtes et reportages, puis en directeur-adjoint de l'information de France 2, aux côtés d'Arlette Chabot[4].

À la rentrée de , il succède à Thierry Thuillier à la présentation du magazine trimestriel consacré à la géopolitique Un œil sur la planète[5] et reprend la direction du service enquêtes et reportages, tout en restant directeur-adjoint de l'information. En 2015 il laisse la présentation d'Un œil sur la planète à Samah Soula[6].

À la veille du 14 juillet 2010 qui voit des délégations d'armées de treize pays africains prendre part, en tant qu’invités d’honneur, au défilé sur les Champs-Élysées, le journaliste déclare sur le plateau du 20 heures de France 2 : « Sur le plan politique, il n’y a pas de dictature en Afrique francophone »[7],[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Étienne Leenhardt s'est marié en septembre 1988 avec Nathalie de Senneville[2], co-directrice et rédactrice en chef de l'hebdomadaire protestant Réforme[9].

Il est le père de trois enfants, nés en 1991, 1993 et 1997[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Etienne Leenhardt », sur chronobio.com (consulté le 18 octobre 2013).
  2. a b c d e et f (fr) « Arbre généalogique d'Étienne Leenhardt », sur heredis-online.com (consulté le 18 octobre 2013).
  3. (fr) « France 2: Etienne Leenhardt à l'extérieur. », sur Libérationfr, (consulté le 11 octobre 2013).
  4. a b et c (fr) Pierre Courade, « Étienne Leenhardt présentateur de "Un œil sur la planète" », sur Ozap.com, .
  5. (fr) « France 2 choisit Étienne Leenhardt », sur toutelatele.com, .
  6. Isabelle Mermin, « Un œil sur la planète sur France 2 : la Syrie pour la première de Samah Soula », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  7. (fr) « 14 juillet : TF1 et F2 découvrent l'Afrique envoûtante », sur arretsurimages.net, .
  8. (fr) Anthony Lesme, « Il n’y a pas de dictature en Afrique francophone », sur Bakchich, .
  9. Articles de Nathalie de Senneville-Leenhardt sur Réforme.