Angiome stellaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Angiome stellaire
Classification et ressources externes
Spider nevus.jpg
Angiome stellaire
CIM-10 I78.1 (ILDS I78.11)
CIM-9 448.1
DiseasesDB 12302
eMedicine derm/293 
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'angiome stellaire est une lésion vasculaire bénigne de la peau ayant la forme d'un point central qui se ramifie par de nombreuses petites branches capillaires, comme une étoile (d'où le nom).

Étymologie et synonymes[modifier | modifier le code]

Angiome comprend le préfixe « ang- » qui vient du grec « angéion » signifiant « vaisseau » et le suffixe « -ome », qui, en termes médicaux, signifie « prolifération/tumeur ». Stellaire qualifie la prolifération des capillaires et signifie étoile.

Synonymes : nævus araneus, angiome cutané, arterial spider ou spider naevi en anglais.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

L'origine des angiomes stellaires n'est pas totalement élucidée. Toutefois l'hypothèse la plus répandue consiste à expliquer conjointement une dilatation et une prolifération des capillaires sanguins, accompagnée de saignements minimes dus à un trouble de l'hémostase. L'angiome stellaire n'est toutefois pas une pathologie cancéreuse.

Examen clinique[modifier | modifier le code]

Les angiomes stellaires sont souvent au nombre de 4 à 10. Ils sont présents sur le visage ou les mains le plus souvent, mais peuvent se répartir sur l'ensemble du corps. Lorsque l'on appuie avec la pulpe du pouce sur un angiome stellaire, il disparait puis réapparait immédiatement après, ce qui permet de le distinguer des autres affections dermatologiques. Au début du siècle, il était coutumier pour les médecins de faire le test de la « vitropression », qui consistait à réaliser la même procédure mais avec un monocle, ce qui permettait de voir la résorption des capillaires. Ils sont un signe clinique important pour le diagnostic initial des affections hépatiques notamment.

Causes[modifier | modifier le code]

  • Insuffisance hépatique
  • Grossesse
  • Pathologies digestives
  • Consommation d'excitants (café, tabac)
  • Certains traitements contre le cancer
  • Traitements par cortisone chez certains patients
  • Idiopathique

Traitement[modifier | modifier le code]

La disparition de l'angiome stellaire dans la cirrhose est le traitement de la cause, c’est-à-dire la stabilisation de l'insuffisance hépatocellulaire. Le principal traitement de l'angiome stellaire est l'électrocoagulation, qui consiste comme son nom l'indique à coaguler les vaisseaux dilatés à l'aide le plus souvent d'un bistouri électrique. Si les angiomes sont persistants, on peut utiliser une scarification médicale de la peau très superficielle à l'aide d'une griffe. Le laser est également un mode de traitement des angiomes stellaires[1] : on utilise des lasers vasculaires de type KTP[réf. souhaitée] ou à colorant pulsé[réf. souhaitée]. Le mode de fonctionnement repose sur la concentration de l'énergie lumineuse sur l'hémoglobine des globules rouges. L'accumulation sélective de l'énergie provoque une obstruction des vaisseaux(photocoagulation sélective). On compte entre 1 à 3 séances espacées de 1 à 2 mois pour supprimer les lésions vasculaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ozyurt K, Colgecen E, Baykan H, Ozturk P, Ozkose M., « Treatment of superficial cutaneous vascular lesions: experience with the long-pulsed 1064 nm Nd:YAG laser », ScientificWorldJournal., vol. 2012,‎ 2012, p. 197139. (PMID 23028248, PMCID PMC3458278, DOI 10.1100/2012/197139)

Voir aussi[modifier | modifier le code]