Équipes Notre-Dame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Congrégation mariale.
Équipes Notre-Dame
Logo ENS(2).jpg

Repères historiques
Fondation 1939
Fondateur(s) Père Henri Caffarel
Lieu de fondation Paris
Fiche d'identité
Église Catholique
Membres 122 532
Localisation le Monde[1]
Sur Internet
Site internet www.equipes-notre-dame.fr

Les Équipes Notre-Dame (END) est un mouvement catholique reconnu comme association de fidèles de droit privé[2] par le Conseil pontifical pour les laïcs[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Équipes Notre-Dame sont nées en 1938, après que quelques couples, mariés depuis peu, font le constat qu'avec leurs enfants, leur travail, leurs engagements, il n'arrivent pas à progresser dans leur vie de foi vécue en couple.

En ayant parlé au père Henri Caffarel, celui-ci leur propose de mettre en place des réunions mensuelles, avec ces couples et lui-même, pour se donner les moyens d'avancer spirituellement malgré les charges et préoccupations de la vie quotidienne.

Rapidement, cette expérimentation prend corps et de nombreuses équipes se sont constituées en suivant cet exemple. Des outils sont mis en place (Les points concrets d'effort), puis un mouvement, une charte[4], etc.[5]

Aujourd'hui, près de 60000 couples progressent sur ce même principe en équipe, dans le monde entier[6].

Objectifs[modifier | modifier le code]

  • Rester fidèles aux promesses de leur baptême.
  • Placer le Christ au cœur de leur vie.
  • Fonder leur vie conjugale et familiale sur l’Évangile.
  • Chercher à mieux connaître la volonté de Dieu sur l’homme et la femme afin de l’accomplir.
  • Témoigner l'amour de Dieu par leur vie.
  • Porter au monde le message du Christ
  • Rendre témoignage des valeurs chrétiennes dans leur vie sociale et professionnelle.
  • Apporter leur soutien actif à l'Église, aux évêques et au clergé.
  • Faire de leurs activités une collaboration avec Dieu et un service aux autres.
  • Promouvoir le mariage et la vie de famille dans la société.

Fonctionnement d'une équipe[modifier | modifier le code]

Une Équipe Notre-Dame est formée de 4 à 6 couples mariés, accompagnés d'un prêtre (le Conseiller Spirituel). Les couples et le prêtre forment ainsi une communauté, qui a vocation à perdurer aussi longtemps que possible.

L'équipe se réunit tous les mois, lors d'un repas. Le repas se déroule en général de la façon suivante :

  • La mise en commun: chaque équipier/couple échange sur les moments forts du mois - positifs ou négatifs). C'est un temps d'écoute et de bienveillance (on n'entre pas dans le débat)
  • Le partage sur les points concrets d'effort: chaque couple indique ce qu'il a pu faire sur le mois qui précède vis-à-vis de chaque point. Pendant ce moment, l'idée est de s'entraider sur la poursuite des efforts - on échange des techniques, on propose de l'aide (garde d'enfants, ...)
  • Une prière (qui peut conclure le repas)
  • Un échange sur un thème (les thèmes peuvent être choisis librement en fonction des envies de chaque équipe, et sont étudiés sur une période d'une à deux années)
  • La réunion se termine par un Magnificat, prière chère aux équipes !

Entre chaque réunion, chaque couple s'organise pour vivre sa vie au quotidien, mais grâce aux points concrets d'effort, parvient malgré tout à garder un cap et progresser dans sa foi spirituelle et dans son couple.

Le prêtre, qui fait partie intégrante de l'équipe, participe aux échanges, partage sur sa vie au quotidien, et guide et recadre les discussions et l'étude du thème.

Les points concrets d'efforts[modifier | modifier le code]

Les points concrets d'effort sont un ensemble d'outils, imaginés par le père Caffarel pour se donner réellement les moyens de progresser en couple et dans sa Foi. Ils ne sont pas un but en soi mais un moyen, pour avancer et faire le point[7] :

Le devoir de s’asseoir 
L'idée de départ est simple : se parler ! En pratique, l'idée est de prendre rendez-vous chaque mois dans le couple, de prendre le temps, au calme (et sous le regard de Dieu), de relire les évènements du mois, de faire le point sur ce qui va ou ce qui ne va pas, etc.
Le DSA (comme l'appellent de nombreux équipiers) permet de remplacer les remarques incisives du genre "tu passes trop de temps derrière l'ordinateur, vient plutôt m'aider à donner les bains". Sachant l'existence de ce rendez-vous, on peut alors garder ces points pour le DSA, qui sont alors reformulés à froid : "Je trouve que trop souvent je me retrouve à donner les bains, tandis que j'ai le sentiment que tu pourrais m'aider, quitte à décaler le moment de vérifier les mails après...". On y échange aussi sur ce qui est bien, sur ce qu'on ressent, sur les projets, etc.
On voit vite que le DSA comble un manque - malgré tout le temps passé ensemble au sein d'un couple, ces temps d'écoute et de parole ne sont pas finalement si nombreux, que s'ils ne sont pas imposés, pour casser le rythme quotidien, on peut vite passer plusieurs mois sans se parler "en vérité"...
L’oraison
Il s'agit d'un temps de prière particulier dans sa forme : il n'est pas impromptu (on se réserve un temps qu'on fixe à l'avance), il est silencieux et individuel, il dure un minimum de temps (entre 10 et 30 minutes idéalement).
L'écoute de la Parole de Dieu
Moment de lecture de l'Évangile. Beaucoup d'équipiers s'abonnent à l'Évangile au quotidien
La prière en couple
Une prière à haute voix, en couple
La règle de vie 
Un concept simple qui consiste chaque mois à choisir - parmi ses points faibles ou ses qualités, quelque chose qu'on peut améliorer pour "faire plaisir à l'autre"... Par exemple, passer moins de temps devant l'ordinateur! Mais ça peut être aussi de se donner plus de temps pour se former, se contrôler dans son comportement, etc. Chaque équipier relit chaque mois sa règle de vie qu'il peut garder confidentielle (quel plaisir alors d'entendre la différence au DSA suivant !).
La retraite annuelle 
Moment indispensable au ressourcement du couple - la retraite peut être faite en équipe ou pour chaque couple individuellement.

Le Magnificat[modifier | modifier le code]

Les équipiers se placent sous le patronage de la Vierge Marie et récitent quotidiennement la prière du Magnificat.

Structure du mouvement[modifier | modifier le code]

  • responsables d'équipe
  • foyer informateur
  • foyer pilote
  • foyer de liaison
  • responsables de secteur
  • responsables de région
  • responsables de super-région
  • responsables nationaux
  • responsables internationaux

Les mouvements liés[modifier | modifier le code]

De nombreux mouvements sont issus soit des Équipes Notre-Dame elles-mêmes, soit de l'intuition de certains de leur membres où du père Caffarel lui-même - on trouve en particulier :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. le mouvement est présent dans une cinquantaine de pays répartis sur les cinq continents.
  2. selon le Droit Canon
  3. Décret de reconnaissance
  4. Charte des Équipes Notre-Dame : http://www.equipes-notre-dame.fr/system/files/image/Charte_FR.pdf
  5. Histoire des Équipes Notre-Dame [1]
  6. Les Équipes Notre-Dame aujourd'hui : [2]
  7. Introduction aux points concrets d'effort : http://www.equipes-notre-dame.fr/article/les-moyens-propos%C3%A9s-par-les-equipes-notre-dame

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :