Équation de Henderson-Hasselbalch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la chimie et la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En chimie, l'équation de Henderson-Hasselbalch est une équation donnant le pH d'un système tamponné. Elle est notamment utilisée en physiologie et en médecine pour déterminer le pH sanguin à partir des concentrations en ion bicarbonate et en acide carbonique.

Formulation de l'équation[modifier | modifier le code]

L'équation peut être obtenue à partir de la constante de dissociation d'un acide [1].

En prenant le logarithme de chaque côté :

En déplaçant les termes, et par définition du pKa et du pH, on obtient l'équation de Henderson-Hasselbalch :

Cette équation exprime le pH du système en fonction du pKa du couple acide-base considéré, et des concentrations respectives en l'acide (HA) et en la base conjuguée (A-).

On remarque que lorsque les concentrations en l'acide et en la base conjuguée sont identiques, le pH du milieu est égal au pKa du couple acide/base, et on se trouve en plein mélange tampon.

Application au pH du sang[modifier | modifier le code]

L'équation de Henderson-Hasselbalch permet de calculer le pH sanguin à partir des concentrations en ion bicarbonate () et en acide carbonique (), à partir de la réaction acido-basique réversible indiquée ci-dessous :

Cette réaction est fortement déplacée vers la droite et catalysée par une enzyme plasmatique, l'anhydrase carbonique.

Physiologie sanguine[modifier | modifier le code]

Le principal système tampon acido-basique dans un organisme mammifère est représenté par le couple acide carbonique/bicarbonate indiqué ci-dessus.

On peut écrire pour celui-ci l'équation de Henderson-Hasselbalch, avec comme pKa celui de l'acide carbonique :

En biologie médicale, l'équation de Henderson-Hasselbalch est simplifiée en y intégrant la pression partielle sanguine en dioxyde de carbone () :

Ainsi, le pH sanguin dépend de la bicarbonatémie (mesurée en mEq.L-1) et de la pression partielle sanguine en dioxyde de carbone (mesurée en mmHg).

Biologie médicale vétérinaire[modifier | modifier le code]

L'équation de Hendersen-Hasselbalch, très utilisée en soins intensifs et en réanimation vétérinaires, permet de corriger les déséquilibres acido-basiques.
Valeurs usuelles, en moyenne, chez le chien et le chat :

Acidémie[2] Norme (sang veineux) Norme (sang artériel) Alcalémie[3]
pH 7,35 7,40
(mmHg) 40 35
(mEq.L-1) 20 24

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paula Yurkanis Bruice, Organic Chemistry, éd. Pearson Education, Inc., 2007, États-Unis d'Amérique, 5e éd. à la page 60 (Chapter 1. Electronic Structure and Bonding - Acids and Bases)
  2. pH sanguin plus bas que les valeurs usuelles
  3. pH sanguin plus haut que les valeurs usuelles

Articles connexes[modifier | modifier le code]