Omentum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Épiploon)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Illustration de deux stades de développement de l'appareil digestif et de ses séreuses
Omentum et rumen d'un impala
Détail de l'omentum d'un impala

L'épiploon ou omentum correspond à deux feuillets de péritoine accolés et qui relient deux viscères entre eux. Il ne faut pas le confondre avec un ligament qui correspond à un accolement de deux feuillets du péritoine reliant le péritoine pariétal antérieur à un viscère (ex. le ligament suspenseur du foie), et avec un méso qui correspond à un accolement de deux feuillets du péritoine reliant le péritoine pariétal postérieur à un viscère et contenant les vaisseaux nourriciers (ex. le mésentère de l'intestin grêle).

  • le grand épiploon ou grand omentum va de l'estomac au côlon transverse et forme un tablier à double feuillet qui se retrouve à la surface des intestins. Le grand épiploon est constitué par les ligaments gastro-phrénique, gastro-splénique et gastro-colique.
  • le petit épiploon ou petit omentum est tendu de l'estomac au foie. Il est composé par les ligaments gastro-hépatique et hépato-duodénal (méso du foie).

Chaque épiploon est parcouru par de nombreux vaisseaux.

Grand omentum[modifier | modifier le code]

Le grand omentum ou grand epiploon est une structure péritonéale formée par l'accolement de 2 méso de péritoine viscéral, il représente un grand tablier graisseux déployé dans la cavité abdominale. Il est issu du développement caudal de la poche rétro-gastrique. Il constitue un repère important en termes d'anatomie, régionalisant la cavité abdominale en trois parties distinctes, sus mésocolique, au-dessus de celui-ci, sous mésocolique, au-dessous de celui-ci (ce qu'il recouvre, en l'occurrence le jejunum et l'iléum ou intestin grêle), et la région pelvienne.

Il est constitué majoritairement de cellules adipeuses. Sa vascularisation importante se fait par les artères gastro-épiploïques qui forment dans le grand omentum l'arcade de Barkow.



Sa mobilisation permet d'éviter la diffusion de processus infectieux ou inflammatoires localisés, dans le reste de la cavité péritonéale. Cela permet d'éviter des péritonites généralisées. Il a aussi un rôle dans la protection des viscères digestifs

Article détaillé : Grand omentum.

Petit omentum[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Petit omentum.

Le petit omentum ou petit épiploon est composé des ligaments hépato-gastrique et hépato-duodénal.

Le ligament hépato-duodénal, c'est-à-dire le bord libre droit du petit omentum, recouvre et protège la triade porte hépatique. Celle-ci reprend la veine porte hépatique, l'artère hépatique propre et le conduit biliaire commun[1].

Pathologie[modifier | modifier le code]

Les principales affections le concernant sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Franck H. Netter, Atlas d'Anatomie Humaine, Elsevier Masson (ISBN 978-2-294-74124-1), Planche 262, Section IV

Voir aussi[modifier | modifier le code]