Émilien Cabuchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Émilien Cabuchet
Emilien Cabuchet.jpg

Émilien Cabuchet

Naissance
Décès
Nationalité
Drapeau de la France Française
Activité
Œuvres réputées
Statue du curé d'Ars

Émilien Cabuchet, né à Bourg-en-Bresse (Ain) le , et mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un médecin alors adjoint au maire de Bourg-en-Bresse, Émilien Cabuchet est élève chez les jésuites à Chambéry puis en Espagne. Il entre à l'École des beaux-arts de Lyon pour étudier le dessin. Attiré surtout par la sculpture, il va à Paris où il est l'élève de Pierre-Charles Simart, puis se rend à Rome pour se perfectionner. Il est l'auteur de nombreux médaillons représentant les célébrités de son temps, mais se spécialise dans l'art religieux.

L'abbé Joseph Toccanier, auxiliaire de Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, demande à Émilien Cabuchet de réaliser un portrait de son maître. En 1858, l'artiste parvient à réaliser, à l'insu du curé d'Ars, un petit buste en cire. Après la mort du futur saint, il réalise son œuvre la plus célèbre représentant le curé d'Ars à genoux en prière[1].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie du sanctuaire d'Ars sur arsnet.org.
  2. Notice no IM01000817, base Palissy, ministère français de la Culture.
  3. « Monument à saint Vincent de Paul – Châtillon-sur-Chalaronne », notice sur e-monumen.net.
  4. Paul Masson (dir.), Adrien Combes, Édouard Heckel, Émile Ripert, Ferdinand Servian et al., Les Bouches du Rhône : Encyclopédie départementale, t. VI : La vie intellectuelle, Marseille, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, , 877 p., chap. XI (« Les monuments »), p. 798.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.M.J. Bouillat, Émilien Cabuchet, statutaire (1819-1902), Paris, Les contemporains, , 16 p. (OCLC 458661789)
  • Louis Alloing, Le statutaire du curé d'Ars : Émilien Cabuchet (1819-1902), Bourg, J. Dubreuil, , 60 p. (OCLC 491011143)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :