Élise Thiébaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Élise Thiébaut
Elise Thiébaut.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Élisabeth ThiébautVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Journaliste, secrétaire de rédaction, conceptrice-rédactriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Élise Thiébaut, née le à Marseille, est une féministe, auteure, et journaliste française.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Élise Thiébaut a d’abord travaillé dans la presse écrite grand public ou institutionnelle en qualité de journaliste et secrétaire de rédaction[1],[2].

Elle collabore ensuite comme conceptrice-rédactrice pour des agences de communication telles Acte Là !, JBA conseil éditorial et design graphique, Anatome ou e/n/t/design[3].

Depuis 1991, elle s'est spécialisée dans la signalétique. Elle participe en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire, à la conception de la signalétique d’orientation et d’information du musée du Louvre, en 2001. Parmi ses autres installations se distingue la création de 150 panneaux sur l'histoire du métro parisien installés de manière permanente dans les différentes stations de la RATP[4]. Elle a également travaillé pour le Conservatoire national des arts et métiers, le musée de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris ou le musée du Président-Jacques-Chirac à Sarran.

De 2004 à 2014, elle est chargée de cours à la Haute École d'art et de design Genève (HEAD), où elle anime des ateliers de signalétique et de communication.

Production littéraire et féminisme[modifier | modifier le code]

Élise Thiébaut est l'auteure de différents essais et ouvrages documentaires. Elle puise principalement son inspiration dans la situation de la femme au sein de nos sociétés contemporaines, de sa représentation en politique à la banalisation des violences physiques et morales[5]. Elle a co-édité dans ce sens avec Agnès Boussuge, une série de livres à l'attention des adolescents aux éditions Syros[6].

En 2017, elle publie Ceci est mon sang, petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font aux éditions La Découverte[7]. Elle y décortique, sous différents regards — économique, religieux, historique ou social —, l'histoire dite « tabou » du cycle menstruel chez les femmes[8],[9].

Élise Thiébaut a été journaliste pour le magazine d'actualité féministe, Clara Magazine, rédigé pour Femmes solidaires, mouvement féministe, laïque, d’éducation populaire[10].

En 2019, avec son livre intitulé Mes ancêtres les gauloises, Elise Thiébaut s'interroge sur l'histoire de France au travers de sa propre identité[11],[12]. Tout en retraçant l'histoire de sa famille et en particulier celle des femmes constituant sa "lignée", elle livre dans cet ouvrage une autre vision de la grande Histoire[13].

Elle est membre de l’association Avocats sans frontières France pour laquelle elle a notamment milité au projet « Défense de lapider » dans le cadre de l’affaire Amina Lawal au Nigeria[14].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Grand prix de la presse municipale pour le Journal de Saint-Ouen
  • Grand prix de la presse territoriale Tous Montreuil, 2011
  • Prix du meilleur journal municipal pour Tous Montreuil
  • Prix Coup de cœur du Jury de l'AMIF pour Tous Montreuil

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Élise Thiébaut », sur Le Huffington Post (consulté le 17 juillet 2017).
  2. « Le blog de Élise Thiébaut - Le club de Mediapart », sur blogs.mediapart.fr, .
  3. « Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, Le Puy-en-Velay | e/n/t/design – paris »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur entdesign.net (consulté le 17 juillet 2017).
  4. « RATP - Marquage culturel | e/n/t/design – paris »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur entdesign.net (consulté le 17 juillet 2017).
  5. Laure Adler, « Féministe ? affirmatif ! avec Christine Bard, Elise Thiébaut et Véronique Blanchard », sur franceinter.fr, .
  6. Lionel Labosse, « Pour en finir avec les mutilations sexuelles, pour collèges et lycées : Le pacte d’Awa, d’Agnès Boussuge et Élise Thiébaut », sur altersexualite.com, .
  7. « Ceci est mon sang par Élise Thiébaut », sur editionsladecouverte.fr, .
  8. Carole Chatelain, « Les règles : histoire d'un tabou », sur sciencesetavenir.fr, .
  9. Amandine Schmitt, « Pourquoi il est urgent de parler librement des règles », sur nouvelobs.com/, .
  10. « Elise Thiébaut, journaliste », sur sisyphe.org.
  11. « Mes ancêtres les Gauloises », sur Éditions la découverte (consulté le 6 décembre 2019)
  12. « Élise Thiébaut, ou comment secouer le roman national », sur RFI, (consulté le 6 décembre 2019)
  13. « Pourquoi il faut lire "Mes ancêtres les Gauloises", ce livre d'Histoire génial et féministe », sur www.terrafemina.com (consulté le 6 décembre 2019)
  14. Camille Bauer, « Amina acquittée ! », sur humanite.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]