Élections régionales de 2015 à Brême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections régionales de 2015 à Brême
83 députés du Bürgerschaft
Majorité absolue : 42 députés
Type d’élection Élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 487 599
Votants 244 558
50,16 %  −5,3
Votes exprimés 236 899
Votes nuls 7 428
Portrait Buergermeister Boehrnsen.jpg SPD – Jens Böhrnsen
Voix 383 509
32,82 %
 −5,8
Députés élus 29  −7
MK28155 Elisabeth Motschmann.jpg CDU – Elisabeth Motschmann
Voix 261 929
22,42 %
 +2,1
Députés élus 20  0
MK16455 Karoline Linnert.jpg Grünen – Karoline Linnert
Voix 176 807
15,13 %
 −7,3
Députés élus 14  −7
2014-07-16 - Vogt, Kristina MdBB - 4147.jpg Linke – Kristina Vogt
Voix 111 485
9,54 %
 +3,9
Députés élus 8  +3
Steiner, Lencke-9209.jpg FDP – Lencke Steiner
Voix 76 754
6,57 %
 +4,2
Députés élus 6  +6
CS BB.jpg AfD – Christian Schäfer
Voix 64 368
5,51 %
 +5,5
Députés élus 5  +5
Parti en tête par quartier.
Carte
19e législature du Bürgerschaft
Diagramme
Président du Sénat
Sortant Élu
Jens Böhrnsen
SPD
Carsten Sieling
SPD
wahlen-in-deutschland.de

Les élections régionales de 2015 à Brême (en allemand : Bürgerschaftswahl in Bremen 2015) se tiennent le dimanche , afin d'élire les 83 députés de la 19e législature du Bürgerschaft, pour un mandat de quatre ans.

Le scrutin voit une nouvelle victoire du SPD, au pouvoir sans interruption depuis 70 ans, mais il perd près d'un cinquième de son groupe parlementaire. La coalition avec les Grünen est reconduite, sous l'autorité du nouveau président du Sénat social-démocrate Carsten Sieling, qui remplace Jens Böhrnsen après dix ans de mandat.

Contexte[modifier | modifier le code]

Lors des élections régionales du , le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) arrive une nouvelle fois en tête dans ce Land qui constitue l'un de ses bastions, totalisant 38,6 % des voix.

Le président du Sénat Jens Böhrnsen est alors reconduit dans ses fonctions et confirme sa coalition avec l'Alliance 90 / Les Verts (Grünen), devenue au cours de ce scrutin la deuxième force politique régionale. Les écologistes devancent ainsi l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), troisième parti du Land, première formation d'opposition et alliés des sociaux-démocrates entre et .

Le Parti libéral-démocrate (FDP) ne parvient pas à dépasser le seuil électoral et se retrouve à nouveau sans représentation au sein du Bürgerschaft.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le Bürgerschaft est constitué de 83 députés (en allemand : Mitglied des Bürgerschaft, MdB), élus pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel de Sainte-Laguë. Le droit de vote est ouvert à partir de 16 ans révolus.

Chaque électeur dispose de cinq voix, qu'il peut attribuer à une ou plusieurs listes de candidats présentés par les partis politiques au niveau de la circonscription, ou à un ou plusieurs candidats selon les règles du panachage et du vote cumulatif. Le Land compte deux circonscriptions : Brême et Bremerhaven.

Lors du dépouillement, les 68 sièges de Brême et les 15 sièges de Bremerhaven sont répartis en fonction des voix récoltées au niveau de la ville, à condition qu'un parti ait remporté 5 % des voix au niveau de la circonscription concernée[1].

Campagne[modifier | modifier le code]

Principaux partis[modifier | modifier le code]

Parti Chef de file Résultat en 2011
Parti social-démocrate d'Allemagne
Sozialdemokratische Partei Deutschlands
Jens Böhrnsen
(Président du Sénat)
38,6 % des voix
36 députés
Alliance 90 / Les Verts
Bündnis 90/Die Grünen
Karoline Linnert
(Sénatrice aux Finances)
22,5 % des voix
21 députés
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne
Christlich Demokratische Union Deutschlands
Elisabeth Motschmann 20,4 % des voix
20 députés
Die Linke Kristina Vogt 5,6 % des voix
5 députés
Citoyens en colère
Bürger in Wut
Jan Timke 3,7 % des voix
1 député

Sondages[modifier | modifier le code]

Sondages en vue des élections régionales de 2015 à Brême[2]
Institut Date CDU SPD Verts FDP Linke AfD BiW
Forschungsgruppe Wahlen 07/05/2015 23,0 % 36,0 % 15,0 % 6,5 % 8,5 % 5,0 % 3,0 %
Infratest dimap 30/04/2015 22,0 % 37,0 % 16,0 % 6,0 % 8,0 % 5,0 % 3,0 %
Forschungsgruppe Wahlen 30/04/2015 23,0 % 37,0 % 15,0 % 5,0 % 9,0 % 5,0 % 3,0 %
INSA 23/04/2015 25,0 % 37,0 % 12,0 % 6,0 % 9,0 % 5,0 % 3,0 %
Infratest dimap 18/04/2015 23,0 % 38,0 % 16,0 % 5,0 % 6,0 % 5,0 % 3,0 %
Forschungsgruppe Wahlen 26/06/2014 26,0 % 40,0 % 16,0 % 8,0 % 3,0 %
Emnid 14/02/2014 21,0 % 37,0 % 17,0 % 3,0 % 9,0 % 5,0 %
Dernières élections 22/05/2011 20,4 % 38,6 % 22,5 % 2,4 % 5,6 % 3,7 %

Résultats[modifier | modifier le code]

Voix et sièges[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales de 2015 à Brême
Parti Voix Sièges
Votes % Députés +/-
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) 383 509 32,82 29 Decrease2.svg 7
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) 261 929 22,42 20 Steady.svg
Alliance 90 / Les Verts (Grünen) 176 807 15,13 14 Decrease2.svg 7
Die Linke (Linke) 111 485 9,54 8 Increase2.svg 3
Parti libéral-démocrate (FDP) 76 754 6,57 6 Increase2.svg 6
Alternative pour l'Allemagne (AfD) 64 368 5,51 5 Nv
Citoyens en colère (BiW) 37 759 3,23 1 Steady.svg
Autres 55 741 4,77 0 Steady.svg
Votes valides 236 899 96,87
Votes blancs et nuls 7 428 3,13
Total 244 558 100 83 Steady.svg
Abstentions 243 041 49,84
Nombre d'inscrits / participation 487 599 50,16

Analyse[modifier | modifier le code]

Avec un taux de participation tombé à 50,2 % des inscrits, ces élections établissent le record d'abstention lors d'élections régionales dans un Land de l'Ouest du pays depuis [3]. Le , sept mois après la tenue du scrutin, la justice ordonne une correction des résultats qui donne un siège de plus à l'AfD au détriment du SPD[4].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Jens Böhrnsen décide alors de pas se porter candidat un nouveau mandat de président du Sénat[5]. Le député fédéral Carsten Sieling est ensuite choisi par le Parti social-démocrate pour le remplacer à ce poste à la tête de la coalition rouge-verte reconduite[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Bremen (Bürgerschaftswahl) Wahlsystem », sur wahlrecht.de (consulté le 21 octobre 2018).
  2. (de) « Umfragen Bremen », sur wahlrecht.de (consulté le 21 octobre 2018).
  3. (de) « Arme Bremer wählen seltener », sur weser-kurier.de, (consulté le 13 novembre 2015)
  4. (de) « Bremen: Ergebnis der Bürgerschaftswahl muss korrigiert werden », sur Spiegel.de, (consulté le 28 mars 2016)
  5. (en) « Bremen mayor Jens Böhrnsen declines returning to chief minister's post », sur DW.COM, (consulté le 13 novembre 2015)
  6. (de) « Carsten Sieling neuer Regierungschef in Bremen », Welt Online,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]