Carsten Sieling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Carsten Sieling
Illustration.
Carsten Sieling, en 2015.
Fonctions
Président du Sénat de Brême
Bourgmestre de Brême
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 2 jours)
Gouvernement Sieling
Législature 19e
Coalition SPD-Grünen
Prédécesseur Jens Böhrnsen
Biographie
Nom de naissance Carsten Günter Erich Sieling
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Nienburg-an-der-Weser
(RFA)
Parti politique SPD

Carsten Sieling
Présidents du Sénat de Brême

Carsten Günter Erich Sieling, né le à Nienburg-an-der-Weser, est un homme politique allemand, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Il est président du Sénat de Brême et bourgmestre de la ville de Brême depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il grandit dans une ferme près de Nienburg-an-der-Weser. Fils d'une fonctionnaire des postes et d'un ouvrier de Volkswagen, il suit une formation d'agent technico-commercial chez Telefunken à Hanovre entre et . En , âgé de 17 ans, il adhère au SPD.

Il passe ensuite son diplôme de fin d'études secondaires dans une école de la deuxième chance, puis s'inscrit en à l'École supérieure d'économie et politique (HWP) de Hambourg pour y étudier les sciences économiques.

Il poursuit son cursus à l'université de Brême, puis l'université du Maryland. Il le termine par l'obtention d'un diplôme d'économiste en . Il accomplit alors son service civil.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il devient alors assistant de recherche à l'université de Brême. Il est recruté en par la chambre des travailleurs de Brême en tant que conseiller pour la politique économique régionale. Il accomplit cette mission pendant quatre ans.

Député régional[modifier | modifier le code]

Il intègre en le comité directeur du SPD régional de Brême. Au cours des élections législatives locales du , il est élu à 36 ans député au Bürgerschaft de Brême. Il est réélu le et intègre la direction du groupe parlementaire social-démocrate.

Il est désigné en président de la fédération du parti dans le Land, puis succède l'année d'après à Jens Böhrnsen au poste de président du groupe parlementaire. Dès , Uwe Beckmeyer prend sa suite à la direction du SPD régional.

Député fédéral[modifier | modifier le code]

Aux élections législatives fédérales du , il postule au Bundestag dans la 53e circonscription fédérale, correspondant à la ville de Brême. Il est élu député fédéral avec 33,7 % des suffrages exprimés, soit un recul d'environ 15 points par rapport au sortant Volker Kröning, qui ne se représentait pas. Il démissionne du Bürgerschaft le .

Il remporte un second mandat lors des élections législatives fédérales du avec un résultat en hausse de 37,9 %. Il est choisi en comme porte-parole de la Gauche parlementaire (PL), un courant interne au groupe SPD au Bundestag.

Président du Sénat de Brême[modifier | modifier le code]

Les élections législatives locales du à Brême constituent un échec pour le Parti social-démocrate d'Allemagne : bien qu'il reste le premier parti du Land, il perd six députés et 5,8 points par rapport au scrutin de . Börhnsen, au pouvoir depuis dix ans, décide de renoncer. Le bureau du SPD régional indique le qu'il propose Sieling pour lui succéder. Ce choix est ratifié par 184 voix pour, quatre voix contre et deux abstentions lors d'un congrès extraordinaire le .

Le , après avoir formé une « coalition rouge-verte » avec l'Alliance 90 / Les Verts, Carsten Sieling est investi à 56 ans président du Sénat de Brême par 46 voix pour, 33 voix contre et trois abstentions. Il remporte ainsi deux suffrages favorables de plus que le total de sa majorité parlementaire. Il démissionne de son mandat au Bundestag dès le lendemain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]