Éléonore Yayi Ladekan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éléonore Yayi Ladekan
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Éléonore Yayi épouse Ladekan est une chimiste, universitaire et femme politique béninoise, ministre à deux reprises sous la présidence de Thomas Yayi Boni, puis celle de Patrice Talon. En 2015, elle est classée parmi les « 50 femmes devenues des modèles dans le domaine scientifique[1] ».

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1998 elle soutient à l'université Clermont-Ferrand 2 une thèse de chimie organique intitulée Contribution à l'étude des huiles essentielles de plantes aromatiques du Bénin ; cas de l'Ocimum basilicum, O. canum et O. gratissimum dans la perspective de leur production[2].

Vers la fin du second quinquennat du président Yayi Boni[Quand ?], elle est nommée ministre des Enseignements maternel et primaire[3].

En 2012, elle devient maître de conférences et enseigne à l'université d'Abomey-Calavi[4].

La même année, elle est nommée directrice du Cous-UAC, une direction sectorielle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique[5].

3e vice-recteur chargé de la coopération internationale, des partenariats et de l’insertion professionnelle jusqu'en 2019[4], elle quitte cette fonction pour accepter un nouveau portefeuille ministériel, cette fois dans le gouvernement de Patrice Talon, qui ne compte à nouveau que cinq femmes[6]. Succédant à Marie-Odile Attanasso, elle est nommée ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Zoom sur 50 femmes scientifiques du Bénin : Fawe-Benin lance le répertoire Femmes du Bénin élites scientifiques » cotonou.com, 10 août 2015 [1]
  2. Fichier des thèses (France) [2]
  3. « Remaniement du gouvernement : l'Enseignement supérieur change de mains (Éléonore Yayi pour remplacer Marie-Odile Attanasso) » Éduc'Action, 5 septembre 2019 [3]
  4. a et b « La Ministre », Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. République du Bénin [4]
  5. Décret no 2012.392 du 6 novembre 2012 portant nomination de Madame Eléonore YAYI épouse LADEKAN en qualité de Directrice du Centre des Œuvres Universitaires et Sociales à l'Université d'Abomey-Calavi [5]
  6. Aboubacar Yacouba Barma, « Bénin : un nouveau gouvernement de 24 ministres sans grand changement », afrique.latribune.fr, 6 septembre 2019 [6]
  7. « Éléonore Yayi Ladekan succède à Marie-Odile Attanasso », 24 h au Bénin, 5 septembre 2019 [7]

Articles connexes[modifier | modifier le code]