Romuald Wadagni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Romuald Wadagni, Ministre de l'Économie et des Finances du Bénin en 2016

Romuald Wadagni, né le 20 juin 1976[1] à Lokossa (Bénin), est Ministre de l'Économie, des Finances et des Programmes de dénationalisation du Bénin depuis le 7 avril 2016[2]. Il remplace à ce poste Komi Koutché.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et scolarité[modifier | modifier le code]

Romuald Wadagni est né au Bénin et diplômé de Harvard Business School et de l’École supérieure des Affaires de Grenoble[3] en passant par le Lycée Bonaparte à Toulon, dans le Var[réf. nécessaire]. Il est également commissaire aux comptes, U.S. certified public accountant, associé au sein des activités audit et risk advisory[Quoi ?] de Deloitte France expert comptable diplômé en France et aux États-Unis[4][source insuffisante].

Carrière[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il a commencé sa carrière chez Deloitte Lyon en 1999, au sein de l'activité audit, et est intervenu auprès de plusieurs grands clients cotés dans le secteur du TMT et du consumer business. Membre du Global IFRS and Offerings Services Group depuis 2006, il travaille sur les normes comptables françaises, américaines et internationales[réf. nécessaire].

Suite à une expatriation de trois ans à Boston entre 2003 et 2006, et avec une formation private equity and venture capital[Quoi ?] à la Havard Business School, il devient expert dans l'accompagnement des clients lors de rapprochements d'entreprises et opérations de marché[réf. nécessaire].

Il est TMT industry leader[Quoi ?][5] et professional practice director[Quoi ?] pour les opérations de Deloitte en Afrique francophone[réf. nécessaire].

Il a été associé de Deloitte France et en République Démocratique du Congo[réf. nécessaire], jusqu'à sa nomination à la tête de l'Économie et des Finances de la République du Bénin.

Il cumule en 2016, 17 ans d’expertise au sein de firmes française (Paris et Lyon), américaine (Boston et New-York) et africaine (RDC) de Deloitte, et est connu des milieux financiers français et américains.

Il est Directeur de la Qualité et des Risques pour l’ensemble des filiales de Deloitte en Afrique francophone depuis 2007[réf. nécessaire].

Il a participé à la structuration des activités de Deloitte[6] dans la zone qui regroupait en 2012, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bénin, le Gabon, le Congo, la Guinée équatoriale, la RDC, le Maroc, l’Algérie, et la Tunisie[7].

En RD Congo, il a fondé en 2012 les bureaux Deloitte à Kinshasa et à Lubumbashi[8]. Parallèlement, au titre de Directeur de la Pratique Professionnelle sur le continent africain, Romuald Wadagni s’assure que les standards internationaux sont appliqués par l'ensemble du réseau Deloitte en Afrique francophone. Il a été nommé Responsable Audit Afrique francophone en novembre 2015[réf. nécessaire].

Romuald Wadagni est spécialiste des normes comptables internationales[9], des missions de conversion IFRS/US GAAP et des transactions de type Offerings (IPO, levée de fonds...) ainsi que dans la restructuration d’entreprises publiques et privées.[10].

Il a passé trois ans chez Deloitte Boston et il a consacré la majeure partie de son temps au service de sociétés cotées[6]. Romuald est comptable agréé en France et Certified Public Accountant aux Etats-Unis[11].

En 2016, il s'attaque à l’assainissent des finances publiques et à la gestion de la masse salariale, suite aux dettes contractées par le régime précédent[12].

En tant que ministre béninois de l'Économie et des Finances, il réalise pour le Bénin l'emprunt de 260 millions d'euros sur les marchés internationaux - une première pour le pays[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est père de deux enfants[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Romuald Wadagni: Ministre des Finances - Presidentielle 2016 » (consulté le 11 juillet 2016)
  2. Passation de charges entre Komi Koutché et Romuald Wadagni au ministère de l`Economie et des Finances sur acotonou.com
  3. « Ce qu’il faut savoir du nouveau ministre béninois de l’économie et des finances », sur financialafrik.com (consulté le 10 avril 2016).
  4. Romuald Wadagni sur le site de Deloitte.
  5. « Ministère de l'Économie et des Finances : Le Ministre », sur www.finances.bj (consulté le 11 juillet 2016)
  6. a et b « Bénin : Romuald Wadagni, ce jeune loup qui veut redresser le pays - JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2017)
  7. « Bénin: Romuald Wadagni, un auditeur très introduit aux commandes de l’économie béninoise », (consulté le 11 juillet 2016)
  8. Deloitte ouvre deux bureaux en RD Congo, agenceecofin.com, 3 novembre 2012 (consulté le 10 avril 2016).
  9. « Nominations au sein de l'activité audit chez Deloitte », (consulté le 11 juillet 2016)
  10. « Romuald Kossi Wadagni Profile - Who's Who of Distinguished Alumni », sur www.wwana.com (consulté le 11 juillet 2016)
  11. « Romuald Wadagni - Partner at Deloitte France », sur www.yatedo.fr (consulté le 11 juillet 2016)
  12. Rédaction, « Supposée mauvaise gouvernance sous Boni Yayi : Le Ministre Romuald Wadagni persiste et signe devant les députés – BENIN TO » (consulté le 11 juillet 2016)
  13. « Finances : le Bénin obtient son premier prêt commercial international – JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le 19 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]