Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-la-Blaquière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste.

Église de la
Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste
de Saint-Jean-de-la-Blaquière
Présentation
Culte catholique
Type Église
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant Art roman languedocien
Protection  Inscrit MH (1951)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hérault
Ville Saint-Jean-de-la-Blaquière
Coordonnées 43° 42′ 55″ nord, 3° 25′ 24″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-la-Blaquière

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-la-Blaquière

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-la-Blaquière

L'église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste est une église romane située à Saint-Jean-de-la-Blaquière dans le département français de l'Hérault en région Occitanie.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église date de la première moitié du XIIe siècle[1].

À l'exception des chapelles latérales, elle fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 12 février 1951[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Architecture extérieure[modifier | modifier le code]

L'église présente un remarquable chevet de style roman lombard.

Ce chevet, édifié en pierre de taille assemblée en grand appareil, est percé de baies cintrées à double ébrasement.

Il est orné de lésènes[2] et de bandes lombardes composées d'arcades reposant sur des modillons géométriques.

Les bandes lombardes sont surmontées d'une double frise de dents d'engrenage présentant la particularité d'avoir les dents de la rangée inférieure orientées vers la droite alors que celles de la rangée supérieure sont orientées vers la gauche[3].

La travée de chœur, percée de nombreux trous de boulin, présente le même décor de bandes lombardes et de frises de dents d'engrenage.

Architecture intérieure[modifier | modifier le code]

À l'intérieur, sous une voûte en cul-de-four, l'abside présente trois fenêtres à la décoration soignée. Chaque fenêtre est encadrée de fines colonnettes aux chapiteaux sculptés supportant un arc torique (boudin)[3].

De plus, l'extrados des fenêtres latérales est orné d'une frise de dents d'engrenage[3], en écho à la décoration extérieure du chevet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA00103698, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Françoise Leriche-Andrieu, Itinéraires romans en Languedoc, Zodiaque, 1982, p. 90
  3. a, b et c Site de la commune de Saint-Jean-de-la-Blaquière