Église Saint-Martin d'Anjouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Martin d'Anjouin
Image illustrative de l’article Église Saint-Martin d'Anjouin
L'église Saint-Martin, en 2013.
Présentation
Culte Catholique
Type Église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Bourges
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XVIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (2008)
Géographie
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre
Commune Anjouin
Coordonnées 47° 11′ 24″ nord, 1° 48′ 07″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin d'Anjouin
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Église Saint-Martin d'Anjouin
Géolocalisation sur la carte : Indre
(Voir situation sur carte : Indre)
Église Saint-Martin d'Anjouin

L'église Saint-Martin d'Anjouin est une église catholique française. Elle est située sur le territoire de la commune d'Anjouin, dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

Situation[modifier | modifier le code]

L'église se trouve dans la commune d'Anjouin, au nord[2] du département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire. Elle est située dans la région naturelle du Boischaut Nord. L'église dépend de l'archidiocèse de Bourges, du doyenné du Boischaut Nord[3] et de la paroisse de Chabris.

L’intérieur de l'église, en 2013.
L’intérieur de l'église, en 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église fut construite entre le XIIe siècle[4] et le XVIe siècle[4]. L'édifice est classé au titre des monuments historiques, le [4].

Description[modifier | modifier le code]

Les vitraux de l'église, en 2013.
Les vitraux de l'église, en 2013.

Elle se compose d'une nef unique, suivie de la travée du chœur plus étroite et plus haute, que prolonge une abside demi-circulaire voûtée en cul-de-four.

Une chapelle seigneuriale est accolée au mur nord du chœur, à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle, et porte des traces d'un décor funéraire peint au XVIIe siècle.

À l'époque gothique, l'église est restaurée : le chœur et peut-être la nef sont couverts d'une charpente à chevrons portant fermes. La pose d'un décor peint accompagne le rétablissement de l'église. Ces peintures gothiques ornent le cœur et le cul-de-four de l'abside. Les murs du chœur reprennent le cycle de la Passion (XIVe siècle), représenté chronologiquement, dans un registre encadré par deux bordures décoratives. Chaque scène s'inscrit dans un quadrilobe blanc qui individualise l'épisode. Les personnages se détachent sur un fond alternativement ocre jaune ou ocre rouge, semé de fleurettes.

Un décor de faux claveaux colorés met en relief les articulations murales de l'église. La figure du Christ en Majesté, entourée du Tétramorphe, représentée sur l'abside, doit dater du XVe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Google Maps, consulté le 10 octobre 2012.
  2. Site de Lion 1906 : Indre, consulté le 10 octobre 2012.
  3. Site de l'archidiocèse de Bourges : Doyenné du Boischaut Nord, consulté le 4 mai 2013.
  4. a b et c « Église Saint-Martin d'Anjouin », notice no PA36000016, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 9 octobre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]