Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours
Image illustrative de l’article Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours
Présentation
Culte catholique
Type église paroissiale
Rattachement diocèse d'Amiens
Début de la construction 1837
Fin des travaux 1839
Architecte Jean Herbault
Style dominant néo-classique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Hauts-de-France Picardie Picardie
Département Somme
Ville Bussy-lès-Daours
Coordonnées 49° 54′ 39″ nord, 2° 25′ 59″ est
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours

L'église Saint-Léger de Bussy-lès-Daours est située à Bussy-lès-Daours dans le département de la Somme, non loin d'Amiens en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Léger a été construite en 1837-1839, sur les plans de l'architecte amiénois Jean Herbault[1].

En 1866, la courte flèche du clocher, est remplacée par une flèche de style néo-gothique de 10 mètres de haut, non-comprise une hauteur supplémentaire de 4 mètres pour la croix et le coq, sur un plan de l'architecte Victor Delefortrie[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'église de Bussy-lès-Daours est de style néo-classique. Elle est bâtie en pierre et en brique fabriquées localement, sur une base rectangulaire de 32 mètres de long sur 11 mètres de large, sans contrefort et sans transept. La tour du clocher forme un porche extérieur, éclairé par deux fenêtres.

La voûte centrale en berceau, réalisée en enduit sur lattis, commune à la nef et au chœur, repose sur des murailles soutenues de chaque côté par quatre colonnes et deux piliers à section carrée. Deux sacristies se trouvent à l'avant des bas-côtés de la nef et du chœur. Chacun des bas-côtés est ouvert par une porte à l'arrière. Chacune des sacristies est également ouverte sur l'extérieur par une porte. Les plafonds horizontaux des bas-côtés sont soutenus par des poutres reposant sur des blochets sculptés.

Le sanctuaire semi-circulaire, sans ouverture d'éclairement, possède un plafond en demi-coupole peint en bleu-nuit et parsemé d'étoiles dorées ; le fond est occupé par une gloire de grandes dimensions réalisée par les Frères Duthoit[2].

Le dallage des allées de la nef, de l'ensemble du chœur et du sanctuaire, est en pierre de Senlis. Le chœur est surélevé de deux marches et le sanctuaire de deux autres marches. Sous les bancs, le pavage est réalisé en briques. Une forte corniche sculptée, ceinture les parties hautes de la nef centrale, du chœur et du sanctuaire. L'éclairement de l'église est assuré par de grandes baies en plein cintre : douze pour la nef, le chœur et les sacristies ; deux pour le porche ; une baie centrale pour la façade.

L'église de Bussy-lès-Daours conserve plusieurs œuvres classées monuments historiques au titre d'objet :

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]