Économie de l'Océanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’économie de l'Océanie, concerne l'économie de 30 pays et territoires aux situations politiques, géographiques et économiques variées.

Acteurs économiques majeurs de la zone, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font partie des pays développés. Ils sont exportateurs, entre autres, de matières premières et commercent avec l’Asie de l'Est et les pays d’Amérique.

Les autres pays de l’Océanie, qui dépassent rarement une « taille critique » pour peser, sont moins intégrés économiquement au reste du monde.

Les territoires non indépendants répondent à des caractéristiques identiques (peu d'intégration économique), à l'exception toutefois des îles Hawaï, dont l'économie est intégrée à l'ensemble nord américain, et de la Nouvelle-Calédonie, en raison de ses richesses en minerais (nickel), occasionnant une activité industrielle inédite dans les îles océaniennes et un PIB par habitant assez élevé.


Histoire économique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire de l'Océanie.

Description économique par zone[modifier | modifier le code]

Australie et Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Les économies de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande sont les poids lourds économiques de l’Océanie. Les relations commerciales avec les pays européens et les États-Unis sont importantes (importations de biens manufacturés, exportations de matières premières). Depuis le début du XXIe siècle, les relations avec l’Asie de l'Est et l’Asie du Sud-Est se renforcent.

Mélanésie[modifier | modifier le code]

Article connexe : Mélanésie.

L’économie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, et celle du reste de la Nouvelle-Guinée (Papouasie et Papouasie occidentale, qui appartiennent à l’Indonésie), sont grevées par un relief accidenté et un manque d’infrastructures ; la production est essentiellement agricole.

La Nouvelle-Calédonie, autre archipel de la Mélanésie, fait exception par ses richesses en divers minerais (dont le nickel), occasionnant une activité industrielle sans équivalent en Océanie insulaire et des exportations vers les pays développés. Voir à ce titre : Économie de la Nouvelle-Calédonie


Pacifique insulaire[modifier | modifier le code]

Les économies des îles du Pacifique faisant partie de l’Océanie dépendent essentiellement du tourisme et de la pêche.

Voir par exemple

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]