Árpád Szakasits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Szakasits Árpád, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Árpád Szakasits, où le prénom précède le nom.
Árpád Szakasits
Image illustrative de l'article Árpád Szakasits
Fonctions
Président du Conseil présidentiel de la République populaire de Hongrie[N 1]
(chef de l'État)

(1 an, 9 mois et 6 jours)
Président du Conseil István Dobi
Prédécesseur Zoltán Tildy
Successeur Sándor Rónai
Président de l'assemblée de Budapest

(3 ans)
Prédécesseur Poste créé
Successeur József Köböl
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Budapest, Autriche-Hongrie
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Budapest
Nationalité Hongrois
Parti politique MSzDP, MDP, MSzMP

Árpád Szakasits Árpád Szakasits
Présidents de l'assemblée de Budapest
Chefs de l'État hongrois

Árpad Szakasits, né le et mort le à Budapest, est un homme d'État hongrois, connu comme le dernier président de la Deuxième république hongroise et le premier dirigeant de la République démocratique de Hongrie. Il a été également président de l'assemblée de Budapest, équivalent à la charge de bourgmestre principal avant 1945. Il est l'arrière grand-père du leader écologiste András Schiffer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Árpad Szakasits naît le 6 décembre 1888, à Budapest, en Autriche-Hongrie. Fils d'un artisan travaillant le cuir, il apprend le métier de sculpteur de pierre. Après avoir poursuivit, ses études jusqu'en 1903, il devient vice-président du syndicat des ouvriers du bâtiment de 1925 à 1928, puis son président. En 1939, il devient le secrétaire général du Parti social-démocrate (SZDP) et en 1940, le rédacteur en chef de son journal, Népszava.

En 1942, il prend part aux travaux du Comité historique Mémorial hongrois. Il se fait arrêté en mai 1942. Après sa libération un mois plus tard, Szakasits participe à la création du Front hongrois, et en deviendra le Président. Ensuite, à partir de 1947 et jusqu'en 1948; il exerce la fonction de vice-premier ministre, puis celle de ministre de l'industrie. Initialement contre la fusion des partis démocratiques et communistes, il finit par signer avec Gyula Kallai, la coopération entre le parti communiste et le sien.Grâce à cela, il devient le président du Parti ouvrier hongrois (MDP). Partit qu'il représentera au élections présidentielles de 1948, ce qui lui permettra de devenir le président de la République de Hongrie et le président du Conseil Présidentiel (le chef d'État) une année plus tard[1].

Mátyás Rákosi le fait démettre de ses fonctions en 1950 et arrêté grâce à des accusations inventées, de crime de guerre, de complot contre l'État... Szakasits, est ensuite condamné à la prison à vie, mais serat libéré et réhabilité en 1956. Il ne rejoindras jamais le SZDP ranimé sous Anna Kéthly. Finalement il devient en 1958 le président de l'Union nationale de Journalistes et le vice-président du Conseil de Paix national. Jusqu'à sa mort le , il reste membre du parti communiste[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Une statue le représente au parc des statues du communisme, de Budapest.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Président de la République sous la Deuxième République jusqu'au .

Références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) « Szakasits Árpád (1888-1965) », sur www.rev.hu, (consulté le 14 février 2017)
  2. (en) « Árpád Szakasits (1888-1965) », sur www.rev.hu, (consulté le 14 février 2017)