Visions fugitives (Prokofiev)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Visions fugitives opus 22 est un cycle de vingt pièces pour piano de Serge Prokofiev. Composé entre 1915 et 1917, il trouve son inspiration dans deux vers du poète symboliste Constantin Balmont : « dans chaque vision fugitive je vois des mondes, pleins de jeux changeants et irisés ». Aucune ne porte de titre sauf la septième pièce (Arpa).

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Lentamente - introduction
  2. Andante - pièce en forme d'arabesque
  3. Allegretto danse
  4. Animato - pièce pleine d'énergie acérée
  5. Molto giocoso - pièce joyeuse
  6. Con eleganza - pièce raffinée
  7. Pittoresco - narratif
  8. Comodo - pièce alliant spiritualité et vivacité
  9. Allegro tranquillo
  10. ridicolosamente
  11. Con vivacita - pièce faite de légèreté et de tension
  12. Assai moderato - danse de valse
  13. Allegretto - scherzo malicieux
  14. Feroce pièce fougueuse et percutante
  15. Inquieto - pièce tourmentée et angoissée
  16. Dolente - pièce lyrique
  17. Poetico - pièce lyrique
  18. Conuna dolce lentezza - pièce lyrique
  19. Presto agitatisino e molto accentuato - épisode révolutionnaire
  20. Lento irrealmente - conclusion sentimentale