Musique impressionniste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeune homme au piano (Martial Caillebotte) (1876, Gustave Caillebotte)

La musique impressionniste est un genre musical appartenant à la période moderne qui vit le jour en Europe dans le premier quart du XIXe siècle et dont le principal représentant est Claude Debussy. Elle est caractérisée par une écriture dans le temps non pas linéaire mais au contraire faite de successions d'impressions. On [Qui ?] reconnaît dans cette musique, pour son couplage entre une tonalité très recherchée et la modalité, une grande sophistication. Le terme impressionnisme en musique fait depuis longtemps débat, les compositeurs eux-mêmes ayant exprimé en leur temps une grande réticence devant cette appellation. Le compositeur et musicographe André Boucourechliev (1925-1997) exprime cette prudence en dénonçant la « fameuse dénomination d'impressionniste qui a été appliquée à Debussy, si souvent récusée - et néanmoins si tenace. » (Dire la musique, p. 39). Boucourechliev limite ce rapprochement entre la peinture impressionniste et la musique impressionniste en admettant toutefois que Debussy « renvoie [..] à la peinture- qu'on le veuille ou non, à la peinture impressionniste. » (ibid) Si la musique peut être impressionniste, c'est en ceci qu'elle renvoie à la poétique de l'instant. « L'espace impressionniste, poursuit l'auteur, s'articule - s'anime, prend vie, parle- dans la couleur et sa mouvance.[...] Que cette démarche choisisse de se décrire avec des termes plus proches de la vision que de l'audition, de la peinture plus que de la musique, indique non seulement la pauvreté d'un vocabulaire musical ici impuissant à parler vrai, mais aussi la parenté profonde de deux aspirations à fibrer l'espace et le temps de façon nouvelle. » (ibid p. 40)

On considère[Qui ?] que les premières œuvres de musique impressionnistes ont été composées par Franz Liszt alors que la première œuvre orchestrale de musique impressionniste est le poème symphonique Prélude à l'après-midi d'un faune de Claude Debussy créé en 1894.

Elle a été associée à la peinture impressionniste par Vladimir Jankélévitch[1].

Article général Pour un article plus général, voir Impressionnisme.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Sabatier, Miroirs de la musique, XIXe-XXe siècles, t. II, Paris, Fayard, 1995, p. 335-339.
  • Michel Fleury, L'Impressionnisme et la Musique, Paris, Fayard, 1999.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vladimir Jankélévitch, La Musique et l'Ineffable, Seuil, 1983, impressionnisme, pages 41-53.

Liens externes[modifier | modifier le code]