Virus Rocio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le virus Rocio (ROCV) est un arbovirus membre de la famille des Flaviviridae et du genre Flavivirus, responsable de l'encéphalite de Rocio. Le virus a été isolé la première fois lors d'une épidémie au sud de l'État de São Paulo au Brésil en 1975[1].

L'infection, transmise par les moustiques, se caractérise par la survenue de fièvre, de maux de tête, d'un malaise et d'une conjonctivite. Peuvent s'en suivre une altération de la conscience, des faiblesses musculaires voire un syndrome cérébelleux. Chez un tiers des patients, l'infection conduit à un coma, et 10% meurent[2]. La mortalité est plus importantes chez les jeunes enfants et les personnes âgées[3]. Des séquelles neurologiques sont retrouvées chez 20% des survivants[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carl J. Mitchell, Thomas P. Monath et C. Bruce Cropp, « Experimental Transmission of Rocio Virus by Mosquitoes », Am. J. Trop. Med. Hyg., vol. 30, no 2,‎ 1981, p. 465-472 (lire en ligne)
  2. a et b (en) Stephen A. Berger, Charles H. Calisher et Jay S. Keystone, Exotic Viral Diseases.: A Global Guide, PMPH-USA,‎ 2003, 252 p. (ISBN 9781550092059, lire en ligne), p. 160
  3. (en) Thomas J. Chambers et Thomas P. Monath (éditeurs), The Flaviviruses: Detection, Diagnosis and Vaccine Development: Detection, Diagnosis and Vaccine Development, Academic Press,‎ 2003, 577 p. (ISBN 9780080493831, lire en ligne), p. 387

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens de références[modifier | modifier le code]