Viktoria Kokorina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vicca
Vicca en janvier 2000.
Vicca en janvier 2000.

Surnom Victoria Long, Vicky, Victoria Queen, Queen Victoria, Victoria Karina, Vicka, Victoria Parson[1]
Naissance 13 août 1974 (39 ans)[1]
Drapeau de l’URSS, Moscou, URSS[1]
Nationalité Drapeau de la Russie Russe
Profession actrice de films pornographiques
Nombre de films 72[1]
Films notables L'héritage de Laure
Yeux Noisette[2]
Cheveux Auburn teints en roux[2]
Signes particuliers Tatouage d'une mygale au milieu du bas du dos
IAFD Voir
AFDB Voir

Viktoria Kokorina dite Vicca est un mannequin glamour et une actrice russe de films pornographiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Viktoria Kokorina est née le 13 août 1974 à Moscou.

Excellente élève (elle parle quatre langues et est membre de Mensa). Elle fait de plus partie de l'équipe d'escrime juniors de Russie et est sacrée Miss Moscou juniors[2]. Elle quitte Moscou pour étudier l'optique électronique dans une école en Sibérie mais décide rapidement de se diriger vers le mannequinat professionnel. Elle part pour la Hongrie où elle est modèle pendant quelques années avant de se lier d'amitié avec Anna Kaminskaïa (Nikita Gross, ancienne Miss Kirghizistan) [3], [4]. Elles entrent ensemble dans l'industrie du film pornographique européenne, puis partent aux États-Unis où elles remportent chacune un vif succès.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après s'être faite remarquée par le réalisateur de films pornographiques Michael Ninn dans The Coming of Nikita, une production pornographique italo-russe, qu'elle interprète sous le nom de scène de Victoria Queen, Vicca arrive à Los Angeles en 1996 où elle travaille sous contrat pour les studios VCA[5] sur sa recommandation.

Vicca pose dévêtue pour de nombreuses revues telles que Club, Cheri, and High Society[6]. et surtout pour Playboy dans la compilation vidéo Playboy's Red Hot Redheads et Penthouse où elle sera nommée « Pet of the Month » de décembre 1998[2] et nominée « Pet of the Year » de l'année 2001[2].

Vicca a travaillé sous le nom de Vicca ou de Victoria Queen avec des réalisateurs de films X plusieurs fois primés comme Andrew Blake ou Michael Ninn. Elle est un pilier de la collection fétichiste de la maison de couture Dream Dresser ainsi que de Frederick à Hollywood. Enfin, elle paraît au générique de films de série B sous le nom de Viktoria Karina[4], [7], [8] et a aussi interprété divers personnages de séries télévisées.

Vicca et Nikita: une amitié indéfectible[modifier | modifier le code]

Vicca et Nikita Gross, une actrice russe du porno, se sont rencontrées alors qu'elles sont mannequins en Russie [9], [10]. Elles se lient d'amitié au point qu'elles partageront nombre de génériques, logements, numéros de danse et jusqu'à un site web du nom de viccanikita.com actif de 2000 durant environ un an[11]. Nikita est également finaliste du concours « Pet of the Year » en 2000 et actrice sous contrat chez VCA.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

  • I Am a Sex Addict (2005)
  • Garden of Eatin' (2004) (V)
  • Vicca Is Out of Control (2000) (V)
  • Fade to Blue (2000) (V)
  • 69th Sense (2000) (V)
  • Deep Inside Vicca (2000) (V)
  • Indigo Nights (2000) (V)
  • L'Héritage de Laure (1999) (V)
  • Screen Play (1998) (V)
  • Lady Luck (1997) (V)
  • L'Obsession de Laure (1996) (V)
  • Cumback Pussy 2 (1996) (V)
  • Pick-Up Lines 7 (1996) (V)
  • Private Stories 6: Fiddlers on the Roof (1996) (V)
  • Diva 2: Deep in Glamour (1996) (V)
  • Bottom Dweller 4: The Final Voyage (1996) (V)
  • The Coming of Nikita (1995) (V)
  • Le Baron Von Masoch (1994)
  • Le Marquis de Sade (1994)
  • Orgie à l'italienne (1994)

Dans ses trois premiers films (Orgie à l'italienne/Italian Lolita 4 et Le Marquis de Sade avec Rocco Siffredi ; Le Baron Von Masoch avec Roberto Malone et Richard Langin, distribués en France par Wild Vidéo), Viktoria Kokorina n'a pas encore subi d'opération de chirurgie esthétique. Dans les films suivants, elle apparaîtra avec des prothèses mammaires.

Une filmographie plus complète peut être consultée ici

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Biographie et titre de ses films
  2. a, b, c, d et e Vicca sur Adult Film Database
  3. a et b (en) « Vicca Biography from ViccaNikita.com »,‎ 07-10-2001. Arcivé le 07-10-2001 sur [1].
  4. a et b (ru) « Викка / Vicca Russian biography and filmography ».
  5. (en) Roger T. Pipe, « Star Interviews: Vicca » (consulté le 20-07-2007). Video
  6. (es)« Vicca biography at Barcelona Erotic Film Festival » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. Fiche IAFD
  8. (en) Viktoria Kokorina sur l’Internet Movie Database.
  9. (en) Annabel Chong, « Vicca and Nikita: The Russians Are Coming »,‎ 23-09-1999, archivé le 31 mai 2007 sur [2], consulté le 19-12-2011.
  10. (en) Mark Kernes, « America's A Blast For Sexy (Killer?) Nikita »,‎ mars 1999.
  11. (en) « ViccaNikita.com at the Internet Archive Wayback Machine »
  12. « Alt.sex.movies FAQ » (consulté le 14-08-2006)
  13. « ViccaNikita.com at the Internet Archive Wayback Machine »,‎ 22-05-2001. Archivé le 22-05-2001 sur [3].
  14. « RAME.net: AVN Awards – 1997 » (consulté le 14-08-2006).
  15. (en) Ken Wood, « Adult Video News: VCA, Evil Angel & Blue One Win Big at Hot d'Or Boneyards » (consulté le 13-08-2006), archivé le 27-avril-2006 sur [4].