Uri Milstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Milstein.

Uri Milstein (en hébreu אורי מילשטיין), né en 1940 à Tel Aviv, est un historien militaire et écrivain israélien.

Il s'est distingué par une critique acerbe du point de vue de la théorie militaire de tous les exploits du Palmach (Palmakh), de la Hagana et de l'armée israélienne et de ses commandants, en dénonçant comme fausse et mythologique l'histoire officielle des guerres d'Israël. À la différence des autres "nouveaux historiens" ses vues partent d'une position plus nationaliste (plus sympathique envers le mouvement de guerrilla Irgoun Tzvaï Leoumi (Etzel) et l'idéologie du sionisme révisionniste) et sont centrées sur sa philosophie sui generis sur les lois du comportement humain.

A été maître de conférences dans diverses institutions d'enseignement israéliennes y compris des collèges comme celui de Safed (Tzfat) et l'Université Bar Ilan d'où a été limogé à cause des affirmations considérées comme blasphématoires contre la mémoire d'Itzhak Rabin et des autres commandants de Tsahal.

Il est le fils d'une nièce de la fameuse poétesse hébraïque Rachel Bluwstein, connue comme Rakhel.

Son frère aîné, Ram Moav, a été un généticien connu, professeur a l'Université Hébraïque de Jérusalem, et sa sœur Rachel Milstein est professeur d'islamologie à la même université.

Lien externe[modifier | modifier le code]