Uranus orbiter and probe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La mission « Uranus orbiter and probe » (que l'on pourrait traduire en Français par « sonde et orbiteur pour Uranus ») consiste en l'exploration de la planète Uranus, de son atmosphère, de ses anneaux, de ses lunes. Cette mission a été recommandée à la NASA en 2011 dans le cadre du programme d'étude scientifique planétaire 2013–2022[1]. Une mission d'étude [2] a été conduite en incluant la planète Neptune dans le programme. Néanmoins, pour des raisons de faisabilité, Neptune a été abandonné en faveur d'Uranus. Deux white papers (documents) relatifs à l'exploration d'Uranus étaient aussi soumis dans le cadre de ce programme d'étude décénal[3],[4]. Le programme a retenu la mission Uranus orbiter and probe comme étant la troisième priorité pour une mission phare après Mars Astrobiology Explorer-Cacher et du composant JEO (Jupiter Europa Orbiter) de la mission d'exploration Europa Jupiter System Mission.

Bien qu'une mission vers Uranus basée sur la propulsion chimique soit possible, une solution basée sur la propulsion électrique spatiale alimentée par une centrale solaire photovoltaïque lui est préférée car elle permet une masse totale des instruments embarqués plus importante.

L'étude actuelle de cette mission prévoit un lancement dans les années 2020-2023. Le voyage jusqu'à Uranus, assisté par une propulsion électrique, prendrait 13 années en utilisant une fois l'assistance gravitationnelle de la Terre. La fenêtre de lancement serait de 21 jours chaque année[2].

Références[modifier | modifier le code]