Tunisie Télécom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tunisie Télécom

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Tunisie Télécom

Création 17 avril 1995 (Office national des télécommunications)
Dates clés 20 mars 1998 : inauguration de la première ligne GSM
2002 : restructuration en société anonyme
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Tunisie Tunis (Tunisie)
Direction Mokhtar Mnakri (PDG)[1]
Actionnaires État tunisien (65 %)
Emirates International Telecommunications (35 %)
Activité Téléphonie
Filiales Topnet (Drapeau de la Tunisie Tunisie)
Mattel (Drapeau de la Mauritanie Mauritanie)
Effectif 8 500[2]
Site web tunisietelecom.tn
Chiffre d’affaires 884 793 000 (TND) en 2008[3]

Tunisie Télécom (اتصالات تونس) est le nom commercial de l'opérateur historique de télécommunications en Tunisie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi portant création de l'Office national des télécommunications, dont le nom commercial est Tunisie Télécom, est promulguée le 17 avril 1995 et entre en vigueur le 1er janvier 1996[4]. Devenu société anonyme de droit public fin 2002, il change de statut juridique, par un décret du 5 avril 2004, pour devenir une société anonyme dénommée « Tunisie Télécom »[5]. Elle connaît une privatisation partielle en juillet 2006 avec l'entrée dans son capital, à hauteur de 35 %[5], du consortium émirati ETI (Emirates International Telecommunications).

Centrale téléphonique de Tunisie Télécom.

Tunisie Télécom met en place, exploite et commercialise le premier réseau GSM en Mauritanie (Mattel) à partir de mai 2000[4]. Elle conclut également une convention de coopération technique avec Djibouti Télécom pour le développement de ses réseaux de télécommunications.

Tunisie Télécom propose des services dans le domaine des télécommunications fixes et mobiles. En juin 2006, il est fort de 1 259 000 abonnés au réseau fixe (RTCP), dont il détient le monopole, et de 3 265 000 abonnés au réseau GSM (la première ligne est inaugurée le 20 mars 1998[4]), faisant de lui le leader sur ce marché devant l'opérateur privé Tunisiana.

Depuis 2008, Tunisie Télécom offre la possibilité aux détenteurs de cartes bancaires nationales d'alimenter le solde de leurs lignes prépayées via les distributeurs automatiques de billets de l'Arab Tunisian Bank (service Mobilink)[6].

Le 21 mars 2009, Tunisie Télécom lance une nouvelle marque, Elissa, avec des offres spécifiquement conçues pour les jeunes de moins de 25 ans[7] ; elle devient accessible à tous sans limite d'âge dès le 10 mars 2012[8].

Il est également un fournisseur d'accès à Internet (Frame Relay, ADSL, X.25, LS, RNIS et WLL pour la téléphonie rurale).

Au printemps 2011, suite à la révolution tunisienne, la société est secouée par un important conflit social entre les représentants de l'Union générale tunisienne du travail et ceux de son actionnaire émirati au sujet du sort d'une soixantaine de contractuels (sur 8 500 employés) représentant 3,5 % de la masse salariale ; il est marqué par des grèves et sit-in affectant le bon fonctionnement de l'opérateur[2].

Il s'achève avec la fin de ces contrats de travail, à l'exception de dix contractuels gardant leurs fonctions[9].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Données financières[modifier | modifier le code]

Son capital est de 875 millions d'euros et son chiffre d'affaires, en 2004, de 750 millions d'euros. Son chiffre d'affaires en 2008 est de 884 millions de dinars[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]