Tsumeb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tsumeb (phonétique tsumɛb) est une ville minière du nord de la Namibie et la capitale de la région d'Oshikoto.

Tsumeb est surnommée "la porte d'entrée du nord" et est la plus proche ville du Parc national d'Etosha. Elle est située à 1000 m au-dessus du niveau de la mer et compte 12 000 habitants (2005). Tsumeb signifie "trou profond" en langue Damara / Nama.

La ville est fondée en 1905 par l'administration coloniale allemande.

Église Ste Barbara à Tsumeb
Rue principale de Tsumeb en 2007

Plus importante ville minière de Namibie avec Oranjemund, son sous-sol est riche en plomb, en cuivre, en argent, en cadmium et en germanium.

Les rues de la ville elle-même sont parées de beaux bougainvilliers et des jacarandas alors que le musée local présente une importante collection de minéraux.

C'est à 24 km de Tsumeb, dans les eaux profondes du lac Otjikoto (en herero), ou Oshikoto (en ovambo) que les troupes allemandes en débâcle ont jeté toutes leurs armes et munitions (dont 10 supports de canons, 3 mitrailleuses, 5 canons, 300 ou 400 wagons de munitions) à l'approche des troupes sud-africaines en 1915.

Le lac souterrain de Harasib est également tout proche.

La plus grosse météorite du monde, pesant 60 tonnes, s'est écrasée à 40 minutes en voiture de Tsumeb, à Hoba West, tout près de la ville de Grootfontein. Cette météorite, dite "de Hoba", est aujourd'hui une attraction touristique.

19° 15′ S 17° 42′ E / -19.25, 17.7 ()