Trombone (papeterie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trombone.
Un trombone « classique ».

Un trombone est un petit objet utilisé pour maintenir solidaire une liasse de feuilles de papier. Le mot s'emploie pour désigner la petite « agrafe provisoire » permettant d'assembler plusieurs feuilles de papier.

Description[modifier | modifier le code]

Le trombone est constitué d'une tige en métal (ou en matière plastique) repliée plusieurs fois afin de former plusieurs boucles. Sa forme rappelle le trombone, d'où elle tire son nom.

Le trombone original demeure le plus utilisé bien qu'il en existe de multiples variantes. Il est en effet aisé à utiliser, serre bien sans déchirer et s'empile sans se tordre notablement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le plus grand trombone du monde, long de 7 mètres et pesant 600 kg, érigé en dehors de la BI école de commerce à Sandvika, Norvège, en 1989, pour commémorer le brevet de Johan Vaaler en 1899.

Certains historiens attribuent aux Byzantins la création du trombone. Mais si l'on retient l'idée que le terme de trombone aurait été choisi en référence à l'instrument de musique, alors il faut en conclure le nom originel devait être tout autre. À moins bien sûr que ce ne soit le trombone (instrument de musique) qui ait adopté le nom initialement employé pour la petite attache à papier. Les premiers trombones, faits de bronze, demeurent chers à produire et ne servent à l'époque que pour lier les plus précieux documents impériaux.

Les trombones faits de fil plié n'ont jamais été brevetés, mais étaient probablement produits en Grande-Bretagne par The Gem Manufacturing Company dans les années 1890. Pour cette raison, il est parfois appelé « Gem clip » en anglais, alors qu'en suédois, tous les types de trombone sont appelés « gem ».

Une machine-outil destinée à produire ce type de trombone est brevetée en 1899 par William Middlebrook. Le Norvégien Johan Vaaler a breveté ce qui était vu comme une mauvaise solution par le commun des mortels, mais supérieur à ce qui était proposé jusqu'alors. Son invention n'a jamais été produite, car des entrepreneurs britanniques sont parvenus à créer un engouement pour une variété moins coûteuse et moins efficace. Pour cette raison, une rumeur circule à l'effet que la Norvège est le berceau du trombone. Elle a incité les gens à le porter comme symbole de la résistance contre l'occupation allemande et les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Les gens les portaient sur le revers de leur vêtement pour affirmer qu'ils sont solidaires et unis (ce à quoi sert, métaphoriquement, un trombone), alors que les autres symboles étaient proscrits.

Usages[modifier | modifier le code]

Photographie d'un trombone usagé.

Le trombone sert à maintenir solidaire une liasse de feuilles de papier.

Plié convenablement, il sert comme outil à crocheter. Il est aussi utile pour appuyer sur un bouton destiné à enclencher un mécanisme qui libère un CD pris dans un lecteur CD. Également, des personnes l'utilisent pour appuyer sur un minuscule bouton qui sert généralement à supprimer toutes les données à l'arrière des calculatrices des PDA ou des modems-câble.

Composition[modifier | modifier le code]

Le trombone est fabriqué à partir d'un fil d'acier unique d'environ 1/16 pouces (environs 1,6 mm) de diamètre et est de longueur variable selon le modèle. En règle générale, il est constitué de trois plis, un à chaque extrémité environ au quart de la longueur totale de la broche et d'un troisième au centre qui fera pression pour réunir les deux autres. Certains trombones sont en acier inoxydable (ce qui est important lorsque les documents sont destinés à un archivage à long terme). Il existe également des trombones en plastiques.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le plus grand trombone connu, long de 7 mètres et pesant 700 kilos, est construit en 1989 en dehors de la BI école de commerce à Sandvika, Norvège, en 1989, pour commémorer le brevet de Johan Vaaler en 1899. Il se trouve maintenant dans Nydalen à Oslo, où l'école est situé depuis 2005.

Dans l'environnement de Microsoft Office, la forme par défaut de l'assistant est un trombone anthropomorphique appelé Trombine (Clippit dans la version anglaise).

Kyle MacDonald, un jeune homme d'origine canadienne a, en 2005 et 2006, réussi à troquer un vulgaire trombone rouge contre une maison dans la ville de Kipling, grâce à une multitude d'échanges intermédiaires basés sur l'augmentation successive des objets échangés[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Petroski, The Evolution of Useful Things (1992); ISBN 0-679-74039-2. Histoire de l'évolution du trombone

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]