Icône (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Icône.
Exemples d'icônes (Tango Desktop)

Une[1] icône est un petit pictogramme représentant une action, un objet, un logiciel, un type de fichier, etc. Les icônes ont dans un premier temps servi d'outils pour rendre les interfaces utilisateur graphiques plus simples d'utilisation.

Une icône est une image comme n'importe quelle autre. Cependant, le terme « icône » désigne le plus souvent une image de taille relativement petite et dont le but est de représenter ou illustrer quelque chose.

Un favicon est une utilisation d'une icône pour représenter un site web. Il s'affiche en général sur un carré de 16 pixels de côté.

Format[modifier | modifier le code]

Les icônes peuvent être soit des images au format classique (PNG, JPEG...) soit des fichiers binaires au format propriétaire. Sous Windows, les icônes sont des fichiers binaires portant le suffixe .ico. Sur Mac, les icônes sont historiquement stockées comme ressources de leur élément ; sous Mac OS X, les icônes peuvent aussi être des fichiers de suffixe .icns. Sur Amiga ce sont des .info. Les systèmes d'exploitation basés sur UNIX utilisent de simples images au format PNG, SVG ou XPM.

Logiciels[modifier | modifier le code]

Il existe des logiciels permettant de créer et d'éditer des icônes. La majorité de ces logiciels fonctionnent sur Microsoft Windows et Apple Macintosh. Les systèmes utilisant de simples images n'ont besoin que de logiciels de retouche d'images classiques.

Les logiciels d'édition d'icônes contiennent souvent un éditeur d'image rudimentaire permettant de dessiner pixel par pixel en utilisant des outils et filtres simples. Certains, particulièrement les logiciels commerciaux, possèdent des fonctions plus avancées, proches des logiciels de retouche d'images.

Une fonction importante de ces logiciels est la génération d'icônes à partir d'images. Certains possèdent une fonction de capture permettant de créer une icône en capturant une portion de l'écran. Une autre fonction courante est l'extraction d'icônes à partir de fichiers binaires (fichier exécutable .exe ou bibliothèque logicielle .dll).

Il existe aussi des sites web permettant de faire des opérations simples sur les icônes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À cause de l'emprunt à l'anglais du mot « icon » certains utilisateurs lui accordent le genre masculin et l'écrivent sans l'accent circonflexe. Certaines personnes mettent l'accent sur cette différenciation de genre qui permettrait de distinguer son utilisation. Depuis les origines (début des années 1980), les documentations des éditeurs de logiciels utilisent principalement la forme « une icône ». Cette forme a été validée par la Délégation générale de France à la langue française et publiée au journal officiel français en 1998. Les utilisateurs de l'outil informatique ont pourtant souvent tendance à utiliser la forme « un icone ». Cette graphie est d'ailleurs attestée dans le Robert.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]