Traitement thermique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le traitement thermique d'un matériau (par le chaud ou le froid) vise à en modifier certaines propriétés (de résistance en général). Il peut concerner des matériaux tels que le verre, le bois, le métal, ou des aliments.

Les traitements thermiques jouent également un rôle important dans le domaine de la tribologie, voir le chapitre spécialisé du Wikilivre Tribologie consacré à ce sujet.

Traitement thermique du verre[modifier | modifier le code]

La recuisson du verre, dans certaines conditions, peut renforcer sa résistance au bris.

Traitements thermiques du bois[modifier | modifier le code]

Il permet[1]  :

  1. de rendre le bois plus foncé tout en lui donnant une couleur plus homogène ;
  2. de donner une meilleure stabilité dimensionnelle au bois ;
  3. d'offrir une meilleure résistance aux champignons (en portant le bois au-delà d'une certaine température, ce qui dégrade le glucose), mais en affectant sa résistance ou son aspect (aspect pelucheux parfois), plus chez les feuillus que chez les résineux.
Article détaillé : bois traité thermiquement.

En métallurgie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Traitement thermique des métaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Cet article est partiellement issu de l'article Traitement thermique des métaux

  1. Bächle F., Niemz P. [2011]. Traitement thermique du bois. WSL : 19/01/2011.