Todd Armstrong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Todd Armstrong

Nom de naissance John Harris Armstrong
Naissance
Saint-Louis (Missouri)
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Décès (à 55 ans)
Butte City, Comté de Glenn (Californie)
Profession Acteur
Films notables La Rue chaude
Jason et les Argonautes
La Poursuite des tuniques bleues
Séries notables Manhunt

Todd Armstrong, nom de scène de John Harris Armstrong, est un acteur américain né le à Saint-Louis (Missouri)[1] et mort le à Butte City, Comté de Glenn (Californie).

Biographie[2][modifier | modifier le code]

Todd Armstrong quitte son Missouri natal pour aller suivre les cours d'art dramatique à la Pasadena Playhouse (en) en Californie où il a notamment comme camarades de classe Dustin Hoffman et Gene Hackman.

Alors qu'il travaille comme le jardinier-paysagiste chez l'actrice Gloria Henry, celle-ci, connaissant ses aspirations de comédien, le recommande à la Colombia Pictures pour qu'il fasse des essais.

C'est ainsi qu'il fait ses débuts dans de nombreux épisodes de la série télévisée Manhunt (1961), puis tient un second rôle dans Five Finger Exercise de Daniel Mann (1962).

Il obtient ensuite le rôle de sa vie, car au cinéma et dans la mémoire collective, il reste sans doute comme l'incarnation du mythique héros grec Jason du film considéré comme le sommet de l'œuvre du spécialiste des effets spéciaux Ray Harryhausen et réalisé par Don Chaffey : Jason et les Argonautes (1963).

Il figure encore en tête d'affiche, mais aux côtés de nombreux acteurs renommés (George Segal, Tom Courtenay, James Fox et John Mills) dans le film de guerre Un caïd de Bryan Forbes (1965)

Par la suite, il n'apparaît plus que dans de seconds rôles au cinéma ou comme invité ponctuel de séries télévisées jusqu'au début des années 1980, puis disparaît du devant de la scène.

Todd Armstrong se suicide par balle dans la zone de Butte City du Comté de Glenn en Californie en 1992.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Les Gens du cinéma
  2. Traduction partielle de Wikipedia (en)

Lien externe[modifier | modifier le code]