Timoci Matanavou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Timoci Matanavou

alt=Description de l'image ST vs Harlequins - Matanavu - Crop.jpg.
Fiche d'identité
Naissance 8 juillet 1984 (30 ans)
à Lautoka (Fidji)
Taille 1,84 m (6 0) poids 85 kg
Position ailier
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2008-2011
2011-
Stade montois
Stade toulousain
60 (157)[1]
59 (175)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2012- Drapeau : Fidji Fidji 3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 4 novembre 2014.

Timoci Matanavou, né le 8 juillet 1984 à Lautoka, est un joueur de rugby fidjien. Il est sélectionné depuis 2008 en équipe des Fidji de rugby à sept, Il compte d'ailleurs 21 sélections à sept. En rugby à XV, il évolue au poste d'ailier au sein de l'effectif du Stade toulousain. Il serait le cousin au premier degré de Sireli Bobo[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En rugby à XV, il arrive en 2008 au Stade montois, club tout juste promu en Top 14 qui redescend en Pro D2 en 2009. Meilleur marqueur d'essais de Pro D2 2010-2011 (19 essais en 28 matchs), Matanavou est élu meilleur joueur de ce championnat lors de la huitième Nuit du rugby[3].

En 2011, ayant signé pour deux ans au Stade toulousain, il retrouve le Top 14[4] et découvre la H Cup. Dans celle-ci, il marque son premier essai contre Gloucester, à la suite d'une passe millimétrée de Luke McAlister[5]. Il termine meilleur marqueur de la H Cup 2011-2012, avec huit essais (devant Rob Kearney, six essais)[6]. Dans le Top 14 de cette année-là, avec dix essais, il termine (à égalité avec Yves Donguy) meilleur marqueur du Stade toulousain, qui remporte le bouclier de Brennus[7].

Clubs[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il est convoqué pour la première fois dans l'Équipe des Fidji de rugby à sept pour la saison 2007-2008 de l'IRB Sevens World Series. Il participe alors à quatre tournois, ceux de Hong Kong, Adélaïde, Londres et Édimbourg.

En novembre 2012, Timoci Matanavou est appelé pour la première fois avec l'équipe des Fidji pour pallier certaines blessures. Il y disputera son premier match en tant que titulaire face à l'équipe anglaise de Gloucester.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès personnel[modifier | modifier le code]

  • Meilleur marqueur d'essais de Pro D2 2010-2011.
  • Meilleur marqueur d'essais de la H Cup 2011-2012.
  • Meilleur joueur de la Pro D2 pour la saison 2010-2011 élu lors de Nuit du rugby 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Timoci Matanavu », sur www.itsrugby.fr (consulté le 24 avril 2013)
  2. Selon une source. (en) « Timoci Matanavou », sur fijirugby.com, 2011. Selon une autre, le mot cousin s'entend aux Fidji dans le sens d'« originaire du même village ». Julien Grousset, « Matanavou l'oiseau rare », sur sudouest.fr, 20 novembre 2010.
  3. « Trinh-Duc élu meilleur joueur », sur lequipe.fr, 29 novembre 2011.
  4. « Matanavou signe à Toulouse », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique (consulté le 5 février 2011)
  5. « Le film du match », sur http://www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 13 novembre 2011)
  6. « Statistiques H cup », sur stadetoulousain.fr. Consulté le 23 mai 2012.
  7. «  Le Top 14 en stats », sur lequipe.fr. Consulté le 10 juin 2012.
  8. (en) « Timoci Matanavou », sur www.fijirugby.com, Fédération fidjienne de rugby à XV (consulté le 14 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :