Championnat de France de rugby à XV de 2e division 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pro D2 2010-2011

alt=Description de l'image Logo Pro D2 2009.svg.
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) Ligue nationale de rugby
Édition 11e
Date du 28 août 2010 au 22 mai 2011
Nations France
Participants 16 équipes
Matchs joués 243
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Lyon OU
Promu(s) Lyon OU
Union Bordeaux Bègles
Relégué(s) US Colomiers
CA Saint-Étienne

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XV de 2e division 2010-2011 ou Pro D2 2010-2011 se déroule du 27 août 2010 au 22 mai 2011. La compétition débute par une phase régulière organisée en matchs aller-retour à l'issue de laquelle l'équipe classée première est directement promue dans le Top 14. Les équipes classées de la seconde à la cinquième place s'affrontent ensuite dans une phase de play-off à deux tours dont le vainqueur obtient le second ticket pour la montée en première division. Enfin, les équipes classées aux deux dernières place sont reléguées en Fédérale 1.

Cette saison, le SC Albi dispute la compétition, ayant été relégué du Top 14. À l'issue de la saison précédente, le SU Agen et le Stade rochelais sont promus en Top 14. Le CA Lannemezan a été relégué en Fédérale 1. Enfin, l'US Carcassonne XV et le CA Saint-Étienne, finalistes de Fédérale 1, ont été promus pour disputer cette saison de Pro D2.

Règlement[modifier | modifier le code]

Seize équipes participent au championnat Pro D2, l'équipe classée en tête est promue automatiquement pour jouer dans le Top 14, la deuxième équipe promue est désignée à l'issue d'un tour final entre les équipes classées de la 2e à la 5e place. Celles qui sont classées aux deux dernières places sont reléguées en division inférieure.

Liste des équipes en compétition[modifier | modifier le code]

Sur les seize équipes participant à la compétition, sept ont été au moins une fois champion de France de Première Division. Aix, Albi, Auch, Aurillac, Carcassonne, Colomiers, Dax, Oyonnax et Saint Étienne n'ont jamais remporté le Bouclier de Brennus.

Club Budget 2010-11
en millions
d'euros[1]
Classement
en 2009-10
Entraîneur Stade Capacité
Pays d'Aix RC 3,29 Increase.svg 15 Drapeau : France Serge Laïrle
Drapeau : France Olivier Nier
Stade Maurice-David 3 000
SC Albi 6,83 Decrease.svg 14 (Top 14) Drapeau : France Henri Broncan Stadium municipal 11 500
FC Auch 2,56 Decrease.svg 13 Drapeau : France Grégory Patat Stade Jacques-Fouroux 7 300
Stade aurillacois 2,61 Increase.svg 7 Drapeau : France Pierre Broncan
Drapeau : France Thierry Peuchlestrade
Stade Jean-Alric 7 946
Union Bordeaux Bègles 5,43 Increase.svg 9 Drapeau : France Laurent Armand
Drapeau : France Marc Delpoux (manager)
Drapeau : France Vincent Etcheto
Stade André-Moga 9 088
US Carcassonne 2,86 1 (Fédérale 1) Drapeau : France Thomas Clavières (jusqu'au 19/12/2010)
Drapeau : France Christian Labit
Stade Albert-Domec 12 747
US Colomiers 4,20 Increase.svg 14 Drapeau : France Ludovic Chambriard
Drapeau : France Nicolas Hallinger
Stade Michel-Bendichou 11 430
US Dax 6,14 Decrease.svg 11 Drapeau : France Jean-Pilippe Coyola
Drapeau : France Frédéric Garcia
Drapeau : France Olivier Roumat (manager, jusqu'au 12/12/2010)
Stade Maurice-Boyau 16 170
FC Grenoble 7,45 Increase.svg 6 Drapeau : France Sylvain Bégon
Drapeau : France Franck Corrihons
Drapeau : France Fabrice Landreau (manager)
Stade Lesdiguières 11 900
Lyon OU 8,19 Increase.svg 2 Drapeau : France Matthieu Lazerges
Drapeau : France Raphaël Saint-André
Stade Vuillermet 4 822
Stade montois 4,45 Decrease.svg 12 Drapeau : France Marc Dal Maso
Drapeau : France Stéphane Prosper
Stade Guy-Boniface 24 000
RC Narbonne 5,23 Increase.svg 8 Drapeau : France Patrick Arlettaz
Drapeau : France Richard Castel
Parc des sports et de l'amitié 10 896
US Oyonnax 4,55 Increase.svg 4 Drapeau : France Christophe Urios (manager) Stade Charles-Mathon 6 399
Section paloise 6,18 Increase.svg 5 Drapeau : France Joël Rey
Drapeau : Afrique du Sud Conrad Stoltz
Drapeau : France Thierry Cléda (manager)
Stade du Hameau 13 500
CA Saint-Étienne 2,03 2 (Fédérale 1) Drapeau : Écosse Richard McClintock (manager) Stade Étivallière 3 000
Tarbes Pyrénées 4,50 Increase.svg 10 Drapeau : France Philippe Bérot Stade Maurice-Trélut 17 406

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Lyon OU 30 21 2 7 7 6 705 448 257 101
2 FC Grenoble 30 19 4 7 10 5 767 505 262 99
3 SC Albi (R) 30 19 3 8 5 5 674 524 150 92
4 Stade montois 30 18 0 12 6 8 667 467 200 86
5 Bordeaux Bègles 30 18 1 11 6 4 727 578 149 84
6 FC Auch 30 16 2 12 3 8 566 559 7 79
7 Stade aurillacois 30 15 1 14 2 6 603 585 18 70
8 US Oyonnax 30 13 3 14 2 9 579 539 40 69
9 Section paloise 30 15 0 15 3 6 630 628 2 69
10 US Carcassonne (P) 30 12 2 16 4 10 612 608 4 66
11 Pays d'Aix RC 30 14 1 15 1 4 586 650 -64 63
12 Tarbes Pyrénées 30 13 1 16 0 8 579 674 -95 62
13 RC Narbonne 30 13 0 17 1 7 576 767 -191 601
14 US Dax 30 10 1 19 4 9 591 652 -61 55
15 US Colomiers 30 10 4 16 1 6 488 678 -190 55
16 CA Saint-Étienne (P) 30 1 1 28 0 11 434 922 -488 17

1 Narbonne est rétrogradé administrativement le 13 mai[2] mais le 21 juin, le club est maintenu en appel devant la DNACG[3].

Champion de France de Pro D2 - Promu en Top 14 (no 1).
Participation aux phases finales de barrage pour déterminer le vice-champion, promu en Top 14 (no 2, no 3, no 4, no 5).
Relégation en Fédérale 1 (no 15 et no 16).
R : Relégués 2010 • P : Promus 2010

Attribution des points[4] : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 3 essais de plus que l'adversaire ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins; les deux bonus peuvent se cumuler: ainsi une équipe qui perdrait 21-24 en ayant inscrit trois essais tandis que le vainqueur a marqué 8 pénalité marquerait deux points).

Règles de classement : 1. points terrain (bonus compris) ; 2. points terrain obtenus dans les matches entre équipes concernées ; 3. différence de points dans les matches entre équipes concernées ; 4. différence entre essais marqués et concédés dans les matches entre équipes concernées ; 5. différence de points ; 6. différence entre essais marqués et concédés ; 7. nombre de points marqués ; 8. nombre d'essais marqués ; 9. nombre de forfaits n'ayant pas entraîné de forfait général ; 10. place la saison précédente ; 11. nombre de personnes suspendues après un match de championnat.

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Pays d'Aix RC 14 12 13 16 16 15 14 14 15 15 14 14 14 14 14 14 15 14 13 15 15 13 13 13 12 12 12 12 12 11
SC Albi 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 3 3 3 3 3
FC Auch 9 13 15 12 14 12 11 11 13 12 13 12 13 11 12 10 10 7 6 6 7 9 9 6 7 6 7 6 6 6
Stade aurillacois 2 9 5 4 4 3 2 2 3 2 2 3 6 7 8 9 9 11 12 12 9 11 11 11 11 8 8 9 10 7
Union Bordeaux Bègles 13 6 12 10 9 5 4 4 5 4 5 4 3 5 5 3 4 4 4 4 4 4 5 4 4 4 5 4 4 5
US Carcassonne 7 10 11 13 10 7 10 9 8 5 4 6 5 4 4 5 5 5 5 8 11 7 8 9 10 11 9 8 9 10
US Colomiers 5 3 3 5 5 8 13 13 14 14 12 13 12 13 13 13 14 15 15 13 13 14 15 15 15 15 15 15 15 15
US Dax 15 15 16 14 12 13 15 15 12 13 15 15 15 15 15 15 13 13 14 14 14 15 14 14 14 14 14 14 14 14
FC Grenoble 11 14 8 8 7 9 5 5 7 9 7 5 4 3 3 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 2 2 2 2 2
Lyon OU 3 2 2 2 2 2 3 3 1 3 3 2 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Stade montois 6 11 6 6 8 11 7 10 11 11 8 9 8 6 7 7 6 6 7 5 5 5 4 5 5 5 4 5 5 4
RC Narbonne 4 7 10 11 13 14 12 12 10 10 10 11 11 10 11 12 11 9 8 11 12 12 12 12 13 13 13 13 13 13
US Oyonnax 10 5 4 3 3 4 6 6 9 7 9 8 9 12 9 8 7 8 10 7 10 8 10 10 8 9 10 10 7 8
Section paloise 8 4 7 9 11 10 8 7 4 6 11 7 7 8 10 11 12 12 11 9 6 10 7 8 6 7 6 7 8 9
CA Saint-Étienne 16 16 14 15 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16
Tarbes PR 12 8 9 7 6 6 9 8 6 8 6 10 10 9 6 6 8 10 9 10 8 6 6 7 9 10 11 11 11 12

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

no  Nom Pays Équipe Poste Matches (Titu.) Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Antoine Lescalmel Drapeau de la France Pays d'Aix RC Demi d'ouverture 29 (28) 369 2 22 105 0
2 Gerard Fraser Drapeau de la Nouvelle-Zélande Union Bordeaux Bègles Demi d'ouverture 29 (25) 367 2 45 85 4
3 Frédéric Manca Drapeau : France SC Albi Arrière 30 (27) 364 0 32 96 4
4 Pierre-Alexandre Dut Drapeau de la France FC Auch Demi d'ouverture 30 (28) 306 0 21 81 7
5 Christopher Ruiz Drapeau : France RC Narbonne Demi d'ouverture 26 (25) 304 0 23 76 10

Meilleurs marqueurs d'essais[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
no  Nom Pays Équipe Poste Matches (Titu.) Essais marqués
1 Timoci Matanavu Drapeau : Fidji Stade montois Ailier 27 (24) 19
2 Jone Daunivucu Drapeau : Fidji FC Grenoble Ailier 20 (19) 12
Vungakoto Lilo Drapeau des Tonga Union Bordeaux Bègles Ailier 24 (21)
4 Dave Vainqueur Drapeau : France SC Albi Ailier 25 (25) 11
5 Bruno Hiriart Drapeau : France Section paloise Ailier 23 (21) 10
Benoit Lazzarotto Drapeau : France US Carcassonne Ailier 20 (19)

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Statistiques générales sur la phase régulière
  • Matches joués : 240
  • Victoires à domicile : 160 (66,7 %)
  • Nuls : 13 (5,4 %)
  • Défaites à domicile : 67 (27,9 %)
  • Nombre d'essais marqués : 753 (481 à domicile, 272 à l'extérieur)
  • Nombre de transformations réussies : 556 (350 à domicile, 206 à l'extérieur), taux de réussite de 73,8 %
  • Nombre de pénalités converties : 1508 (835 à domicile, 673 à l'extérieur)
  • Nombre de drops inscrits : 127 (56 à domicile, 71 à l'extérieur)
Performances d'équipes
  • Plus grand nombre de victoires d'affilée : 8 par Grenoble (de la 23e à la 30e journée),
  • Plus grand nombre d'essais marqués par une équipe dans un match : 10 par Grenoble, le 6 février 2011, lors de la réception d'Aix-en-Provence (20e journée),
  • Plus grand nombre d'essais dans un match : 12 lors de la rencontre Grenoble - Aix-en-Provence, le 6 février 2011 (20e journée),
  • Plus grand écart de points dans un match : 50 lors de la rencontre Mont-de-Marsan - Saint-Étienne (60-10), le 16 octobre 2010 (7e journée),
  • Plus grand nombre de points dans une rencontre : 85 lors de la rencontre Grenoble - Aix-en-Provence (67-18), le 6 février 2011 (20e journée).
Performances individuelles

Résultats des matches de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs AIX ALB AUC AUR UBB CAR COL DAX GRE LOU MDM NAR OYO PAU StÉ TAR
Pays d'Aix RC 24-25 9-9 31-12 17-19 24-17 29-3 28-13 21-36 16-34 30-15 18-11 20-6 26-19 9-3 23-0
SC Albi 23-6 21-22 26-16 27-8 31-5 34-15 21-24 16-16 20-15 22-17 34-8 21-10 26-29 45-19 45-18
FC Auch 29-12 32-32 18-6 29-27 25-26 37-7 19-17 22-19 25-18 24-15 12-6 18-15 27-18 34-19 15-12
Stade aurillacois 36-9 6-6 15-6 25-16 41-21 37-24 36-13 15-16 22-9 21-28 18-23 30-25 28-16 21-18 35-21
Union Bordeaux Bègles 18-23 47-9 28-23 22-15 40-23 15-20 36-17 25-22 18-12 20-13 41-17 35-7 18-14 27-3 50-23
US Carcassonne 26-12 15-22 10-16 30-6 19-14 32-9 23-19 18-22 19-21 16-12 39-5 12-12 16-22 50-14 13-12
US Colomiers 12-18 19-20 12-6 6-19 15-19 35-15 12-9 22-22 22-19 16-12 19-24 20-13 33-19 23-23 13-12
US Dax 14-30 13-28 18-13 24-15 24-26 21-21 31-16 13-23 29-36 12-19 60-17 26-14 9-12 37-11 26-7
FC Grenoble 67-18 18-12 37-6 13-10 16-16 31-18 36-6 31-24 12-12 9-12 34-15 19-16 21-13 43-6 37-10
Lyon OU 22-9 25-12 27-8 33-8 21-13 15-12 25-18 28-13 39-20 25-18 45-12 18-19 19-9 37-0 39-13
Stade montois 22-6 22-10 35-11 17-6 23-13 17-13 19-6 24-13 30-19 15-22 34-6 48-24 28-0 60-10 17-26
RC Narbonne 50-22 6-3 34-28 23-26 27-28 36-29 23-17 12-18 25-19 32-27 24-13 25-24 22-24 15-24 34-29
US Oyonnax 39-29 14-15 15-12 20-25 26-9 33-9 12-12 18-12 19-26 9-9 15-9 28-10 17-13 30-10 14-0
Section paloise 28-26 18-22 22-16 28-13 25-15 19-32 60-12 40-20 6-22 3-15 16-22 17-12 20-19 48-25 24-27
CA Saint-Étienne 22-29 13-16 9-10 15-19 16-48 7-23 18-24 10-16 15-42 14-23 10-31 12-14 7-47 19-26 38-43
Tarbes Pyrénées 20-9 24-30 18-14 28-21 27-16 15-10 20-20 26-6 25-19 8-15 22-18 27-8 15-19 21-22 32-24


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détail des résultats[modifier | modifier le code]

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), jaune pour les bonus défensifs (défaite avec au plus sept points d'écart), verte si les deux bonus sont cumulés.

Barrages d'accession en Top 14[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
 15 mai 2011 au Stade Lesdiguières, Grenoble      22 mai 2011 au Stade Armandie, Agen
 [2] FC Grenoble  12
 [5] Union Bordeaux Bègles  19  
 [5] Union Bordeaux Bègles  21
 14 mai 2011 au Stadium municipal, Albi
   [3] SC Albi  14
 [3] SC Albi  21
 [4] Stade montois  16  

Demi-finales[modifier | modifier le code]

14 mai 2011
14h00 CET
SC Albi 21 - 16 (a.p.)
(10 - 3, 13 - 13, 16 - 16)
Stade montois Stadium municipal, Albi
Arbitre : Mathieu Raynal
Essai(s) : Guitoune (5e), Vainqueur (95e)
Transformation(s) : Manca (5e)
Pénalité(s) : Manca (11e, 67e, 90e)
Essai(s) : Taulanga (52e)
Transformation(s) : Vignau-Tuquet (52e)
Pénalité(s) : Vignau-Tuquet (33e, 75e)
Drop(s) : Vignau-Tuquet (85e)
15 mai 2011
15h10 CET
FC Grenoble 12 - 19
(6 - 10)
Union Bordeaux Bègles Stade Lesdiguières, Grenoble
Arbitre : Pascal Gaüzère
Pénalité(s) : Dalla Riva (11e, 34e, 51e, 78e)
Essai(s) : Carballo (16e)
Transformation(s) : Frazer (16e)
Pénalité(s) : Frazer (24e, 47e, 65e, 68e)

Finale[modifier | modifier le code]

22 mai 2011
15h10 CET
SC Albi 14 - 21
(11 - 9)
Union Bordeaux Bègles Stade Armandie, Agen
Arbitre : Christophe Berdos
Essai(s) : Westhuizen (36e)
Pénalité(s) : Manca 3 (4e, 12e, 68e)
Essai(s) : Rey (52e), Lilo (65e)
Transformation(s) : Frazer (52e)
Pénalité(s) : Frazer 3 (7e, 18e, 24e)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le match est inversé suite aux intempéries qui rendent le terrain de St-Étienne impraticable.
  2. Le match est reporté à une date ultérieure en raison du gel qui rend le stade Etivallière de St-Etienne impraticable. Il est finalement joué le dimanche 20 mars 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pro D2 : Saison 2010/2011 », sur www.lnr.fr, Ligue nationale de rugby (consulté le 18 octobre 2010)
  2. G. N., « Narbonne relégué », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 13 mai 2011 (consulté le 14 mai 2011)
  3. Simon Valzer, « Narbonne sauvé », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique,‎ 21 juin 2011 (consulté le 21 juin 2011)
  4. « PRO D2 : Le classement saison 2010-2011 », sur www.lnr.fr, LNR (consulté le 14 mai 2011)
  5. « Case - Carcassonne inversé », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 2 décembre 2010 (consulté le 14 mai 2011)
  6. « Saint-Etienne - Narbonne reporté », sur www.lnr.fr, LNR,‎ 23 janvier 2011 (consulté le 14 mai 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]