Tilleul à petites feuilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Tilleul à petites feuilles (Tilia cordata Mill.) est un arbre du genre Tilia et de la famille des Tiliaceae, ou des Malvaceae selon la classification phylogénétique.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce Tilia cordata a été décrite par le botaniste écossais Philip Miller en 1768[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Tilleul proviendrait du latin tilia, qui découlerait lui-même du grec tilos qui désigne la fibre, le liber du Tilleul.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Tilia parvifolia Ehrh.
  • Tilia ulmifolia Scop.
  • Tilia sylvestris Desf.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Tilleul à petites feuilles, Tilleul à feuilles en cœur, Tilleul des bois, Tilleul mâle, Tilleul d'hiver.

Description[modifier | modifier le code]

Tilia cordata est un arbre de 20 à 30 m, caducifolié dont la longévité est élevée (jusqu'à 500 ans). Il rejette de souche et drageonne. Ses fleurs, hermaphrodites, fleurissent en juillet et sont pollinisées par les insectes. Ses fruits sont, quant à eux, dispersés par le vent.

Son houppier est large et étalé, arrondi à branches arquées et retombantes. Son écorce peu épaisse est à l'état juvénile gris-vert, lisse et luisante. En vieillissant, elle devient gris-brun et crevassée en long. Ses jeunes rameaux sont alternes, glabres, luisant, brun-vert à rouges.

Ses bourgeons sont globuleux glabres, verts à rougeâtre, à 2 écailles visibles.

Ses feuilles sont alternes, longues de 3 à 8 cm, à contour circulaire, en forme de cœur, finement dentées et glabres. Elles sont vertes dessus et glauques dessous. Leur pétiole est long et glabre. Elles présentent une touffe de poils roux à l'aisselle des nervures de la face inférieure (mais blancs en début de saison).

Les fleurs sont régulières, jaune blanchâtre et constituées d'une bractée foliacée persistante

Les fruits sont globuleux, petits (5 à 8 mm de diamètre) à côte saillante.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Confusion possible[modifier | modifier le code]

Il est possible de confondre Tilia cordata avec Tilia platyphyllos. En effet leurs feuilles sont vertes en dessous et présentent des touffes de poils à la bifurcation des nervures. Mais le Tilleul à grandes feuilles a des feuilles grandes (10 à 15 cm) velues en dessous avec des poils blancs dressés dessus. Le limbe est légèrement dissymétrique à la base. Son pétiole est velu. Les touffes de poils à l'aisselle des nervures ventrales sont blanchâtres mais rousses en fin de saison. Ce dernier critère étant de détermination délicate.

Il est également envisageable de confondre le Tilleul à petites feuilles avec le tilleul commun (Tilia ×europaea L., hybride probable entre Tilia cordata et Tilia platyphyllos). Ses feuilles sont vertes sur les deux faces, mais plus pâles en dessous, les fruits sont assez gros à cinq côtes saillantes.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Tilia cordata s'hybride avec Tilia platyphyllos pour donner Tilia ×europaea L. (Tilleul très utilisé à des fins ornementales).

Distribution[modifier | modifier le code]

Le Tilleul à petites feuilles est eurasiatique et médioeuropéen.

En France, il est commun dans l'Est et les Pyrénées, plus rare dans l'Ouest, assez rare en région méditerranéenne. Il se déploie jusqu'à 1 500 m (étage collinéen et montagnard).

Il constitue l'espèce dominante de la forêt primaire de Białowieża (forêt primaire située à la frontière est de la Pologne), où il dépasse 40 m de hauteur.

Écologie[modifier | modifier le code]

Espèce de demi-ombre, Tilia cordata est optimum sur des sols riches en bases dont le pH est neutre à acide. Il apprécie les sols assez profond à réserve en eau moyenne. Il se retrouve en situation moyennement hygrophile en région méditerranéenne.

Biotope[modifier | modifier le code]

Le Tilleul à petites feuilles croît dans les forêts ripicoles (en compagnie de certains aulnes et peupliers), dans les hêtraies-chênaies ainsi que les forêts de ravin (en compagnie de Lunaires et d'érables)

Usages et propriétés[modifier | modifier le code]

Bois[modifier | modifier le code]

En Europe, le bois de Tilia cordata est plus apprécié que celui de Tilia platyphyllos, car ce dernier est réputé pour être plus tendre et moins résistant, le tronc souvent plus large mais présentant des formes moins satisfaisantes. Faute d'études scientifiques, il est actuellement impossible de distinguer avec certitude le bois de Tilia platyphyllos de Tilia cordata. Apprécié pour son homogénéité et son travail facile, le bois de Tilia cordata ne convient pas là où un forte résistance mécanique est nécessaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gard. dict. ed. 8: Tilia no. 1. 1768

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Flore forestière française Montagne ; JC Rameau, D.Mansion G.Dumé, IDF, 1989

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :