Thomaskantor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Thomaskantor est le directeur artistique du Chœur de l'église Saint-Thomas de Leipzig créé en 1212. Il est nommé par le conseil municipal de la ville de Leipzig et a pour responsabilité la direction des services hebdomadaires appelés motets, des services dominicaux et autres de l'Église Saint-Thomas de Leipzig ainsi que des enregistrements et des tournées musicales.

Johann Sebastian Bach est le plus célèbre des Thomaskantor, poste qu'il tint de 1723 à 1750. Il était responsable de la musique des quatre principales églises de Leipzig. A son époque les responsabilités attachées à la charge s'étendaient au-delà du domaine musical; lui et ses prédécesseurs devaient également enseigner le latin par exemple.


Nom (dates) Période Remarque
Georg Rhau.jpg Georg Rhau
* c. 1488 à Eisfeld
mort le à Wittenberg
1518–1520
Johannes Galliculus
* c. 1490 à Dresde
mort c. 1550 à Leipzig
1520–1525
Valerian Hüffeler

1526–1530
Johannes Hermann
né en 1515 à Zittau
mort le à Freiberg
1531–1536
Wolfgang Jünger
né c. 1517 à Sayda
mort le à Großschirma
1536–1539
Johannes Bruckner

1539–1540
Ulrich Lange

mort en 1549 à Leipzig
1540–1549
Wolfgang Figulus
né c. 1525 à Naumburg (Saale)
mort en 1589 à Meißen
1549–1551
Melchior Heger
né à Brüx (aujourd'hui: Most)
1553–1564
Valentin Otto
né en 1529 à Markkleeberg
mort en avril 1594
1564–1594
Calvisius.jpg Sethus Calvisius
né le à Gorsleben
mort le à Leipzig
1594–1615
Johann Hermann Schein.png Johann Hermann Schein
né le à Grünhain
mort le à Leipzig
1615–1630
Tobias Michael
né le à Dresde
mort le à Leipzig
1631–1657
Sebastian Knüpfer
né le à Asch
mort le à Leipzig
1657–1676
Johann Schelle
né le à Geising
mort le à Leipzig
1677–1701
Johann Kuhnau.png Johann Kuhnau
né le à Geising
mort le à Leipzig
1701–1722
Johann Sebastian Bach 1746.jpg Johann Sebastian Bach
né le à Eisenach
mort le à Leipzig
1723–1750
Johann Gottlob Harrer
né en 1703 à Görlitz
mort le à Karlsbad
1750–1755
Johann Friedrich Doles.JPEG Johann Friedrich Doles
né le à Steinbach-Hallenberg
mort le à Leipzig
1756–1789
Johann Adam Hiller.jpg Johann Adam Hiller
né le à Wendisch-Ossig (aujourd'hui Osiek Łużycki) près de Görlitz
mort le à Leipzig
1789–1801 Hiller fut chef de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig de 1781 à 1785.
August Eberhard Müller.JPEG August Eberhard Müller
né le à Northeim
mort le à Weimar
1801–1810 Müller fut directeur du Théâtre national allemand à Weimar de 1810 à 1817.
Johann Gottfried Schicht.jpg Johann Gottfried Schicht
né le à Reichenau (Sachsen)
mort le à Leipzig
1810–1823
Christian Theodor Weinlig
né le à Dresde
mort el à Leipzig
1823–1842 Weinlig fut en:Kreuzkantor de Dresde de 1814 à 1817.
Moritz Hauptmann
né le à Dresde
mort le à Leipzig
1842–1868
EFE Richter.jpg Ernst Friedrich Richter
né le à Großschönau (Lausitz)
mort le à Leipzig
1868–1879
Wilhelm Rust
né le à Dessau
mort le à Leipzig
1880–1892
Gustav Schreck
né le à Zeulenroda
mort le à Leipzig
1893–1918
Karl straube.jpg Karl Straube
né le à Berlin
mort le à Leipzig
1918–1939
Fotothek df roe-neg 0002787 003 Podium der Bachfeier, Günther Ramin im Vordergrund.jpg Günther Ramin
né le à Karlsruhe
mort le à Leipzig
1939–1956
Kurt Thomas
né le à Tönning
mort le à Bad Oeynhausen
1957–1960
Erhard Mauersberger
né le à Mauersberg bei Marienberg
mort le à Leipzig
1961–1972
Hans-Joachim Rotzsch
né le à Leipzig
1972–1991
Georg Christoph Biller
né le à Nebra (Unstrut)
depuis 1992

Sources[modifier | modifier le code]

  • Stefan Altner: Das Thomaskantorat im 19. Jahrhundert. Bewerber und Kandidaten für das Leipziger Thomaskantorat in den Jahren 1842 bis 1918. Quellenstudien zur Entwicklung des Thomaskantorats und des Thomanerchors vom Wegfall der öffentlichen Singumgänge 1837 bis zur ersten Auslandsreise 1920. Passage-Verlag, Leipzig 2006, ISBN 3-938543-15-9.
  • Johann Gottfried Stallbaum: Über den innern Zusammenhang musikalischer Bildung der Jugend mit dem Gesammtzwecke des Gymnasiums. Eine Inauguralrede, nebst biographischen Nachrichten über die Cantoren an der Thomasschule zu Leipzig. Fritzsche, Leipzig 1842

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]