Thermokarst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En géomorphologie, le terme thermokarst (synonyme : cryokarst) désigne :

  • un modelé caractérisé par des dépressions (par exemple, un alass) et des affaissements de terrain dus au tassement du sol consécutif de la fonte de la glace du pergélisol.
  • le processus aboutissant à la fonte du pergélisol, également dénommée dégradation. Cette fonte peut être généralisée et avoir une cause climatique (dégel dû à un réchauffement) ou bien anthropique (poids d'une construction, déforestation). Elle peut également être locale et due à la circulation d'une eau liquide sur un sol gelé. Ce phénomène provoque l'éboulement et le recul rapide des rives des grands cours d'eau périglaciaires ou, sur versant, l'incision en ravines dans un sédiment normalement meuble rendu cohérent par le gel.

Les eaux de fontes peuvent exploiter les coins de glace lors de leur dégradation, accélérant leur fonte et créant un réseau de ravines.

Malgré la racine « karst », le terme thermokarst n'implique pas la présence de calcaire, mais est utilisé par similitude avec les phénomènes karstiques (où des vides sont créés par dissolution du calcaire).

Les thermokarsts impliquent la présence préalable d'un pergélisol. Ils concernent d'importantes superficies en domaine arctique et en Sibérie. Ils affectent de manière moindre le domaine montagneux. Des formes thermokarstiques anciennes, héritées de la dernière glaciation existe dans des régions aujourd'hui tempérés.

Les études de l'évolution de la répartition du thermokarst et des sédiments contenus dans les dépressions thermokarstiques contribuent à la compréhension des changements climatiques de la planète.

Voir aussi[modifier | modifier le code]