The Bothy Band

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Bothy Band

Pays d'origine Drapeau de l'Irlande Irlande
Genre musical Musique irlandaise
Années actives De 1974 à 1978
Labels Green Linnet
Composition du groupe
Anciens membres Paddy Glackin, Tony MacMahon, Matt Molloy, Paddy Keenan, Dónal Lunny, Tríona Ní Dhomhnaill, Mícheál Ó Domhnaill, Tommy Peoples, Kevin Burke

The Bothy Band, groupe mythique de musique traditionnelle irlandaise, fut pour une grande part à l'origine du regain d'intérêt pour cette musique dans les années 1970. Sa brève carrière de quatre ans expira finalement en 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est formé en 1974, à l'occasion d'une émission radio organisée par Tony MacMahon[1], où il invita Matt Molloy, Tommy Peoples (qui jouaient déjà ensemble), Tríona Ní Dhomhnaill, Mícheál Ó Domhnaill, Paddy Keenan, Paddy Glackin et Dónal Lunny (ex-membre de Planxty).

Les membres du groupe réalisent quelques concerts, mais se rencontrent dans un premier temps uniquement les fins de semaine en raison de leurs emplois respectifs et chacun habitait dans des endroits différents du pays. L'enregistrement du premier disque en 1975 lance leur carrière professionnelle et les met au premier plan de la scène traditionnelle irlandaise. Paddy Glackin fut remplacé avant ce disque par Tommy Peoples, qui lui-même fut remplacé en mai 1976 par Kevin Burke avant l'enregistrement du deuxième disque.

Après quatre ans, le groupe, peu préparé à devenir professionnel, décide d'arrêter de collaborer ensemble, ayant l'impression de perdre le contrôle sur le projet. Par la suite, il ne s'est reformé qu'une fois, le 24 mai 2007, pour rendre hommage à Mícheál Ó Domhnaill, décédé en 2006.

Chacun, après l'expérience Bothy Band, a divergé vers d'autres projets musicaux, et débuté une carrière en solo ou rejoint des groupes comme Nightnoise (Tríona Ní Dhomhnaill et Mícheál Ó Domhnaill), Relativity (Tríona Ní Dhomhnaill et Mícheál Ó Domhnaill), Moving Hearts (Dónal Lunny), The Chieftains (Matt Molloy), Patrick Street (Kevin Burke), Planxty (Matt Molloy et Dónal Lunny), Touchstone (Tríona Ní Dhomhnaill).

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Un bothy band est un groupe musical qui provient de la culture paysanne du XIXe siècle en Écosse. À cette époque, l'agriculture nécessite une main-d'œuvre importante, et par conséquent les grandes exploitations ont souvent soudé de petites communautés qui y sont associées, la toun farm. Ces communautés étaient constituées de couples mariés vivant dans des petits chalets et d'hommes célibataires logés ensemble dans une chaumière ou un abri. Afin de faciliter leur intégration dans le groupe (incluant également les autres membres de la toun farm), les hommes célibataires organisaient des soirées musicales, les nichts bothy, et formaient des groupes improvisés pour interpréter de la musique, groupes que l'on nommait alors bothy band. Certains groupes pouvaient se faire connaître en dehors de la toun, et être engagés pour des événements locaux.

Mícheál Ó Domhnaill aurait ramené l'idée de ce nom après un voyage dans les Hébrides extérieur, en Écosse, où il réalisait un collectage de chansons[1].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

(tous parus chez Green Linnet)

  • The Bothy Band : 1975
  • Old Hag You Have Killed Me : 1976
  • Out of the Wind into the Sun : 1977
  • After Hours (Live in Paris) : 1979
  • Best Of the Bothy Band (compilation) : 1983
  • The Bothy Band - Live in Concert : 1995 (Concerts enregistrés en 1976 et 1978)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Earle Hitchner dans Bring Back the Bothies, publié dans The Irish Echo en 1996, et reproduit sur le site de Mícheál Ó Domhnaill[1]