Texte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un texte est une série orale ou écrite de mots perçus comme constituant un ensemble cohérent, porteur de sens et utilisant les structures propres à une langue (conjugaisons, construction et association des phrases...)[1]. Un texte n'a pas de longueur déterminée sauf dans le cas de poèmes à forme fixe comme le sonnet ou le haïku.

L'étude formelle des textes s'appuie sur la linguistique qui est l'approche scientifique du langage.


Étymologie[modifier | modifier le code]

Pour répondre au critère de l'univocité que garantit, dans le domaine de la scientificité d'une science linguistique, le sens étymologique, le mot texte ramène à l'étymologie du mot tissu. En effet, texte, apparu au XIIe siècle, vient du latin texere = 'tisser' (du participe passé textus d'où est dérivé tissu), au sens figuré d'un tissu qui comporte une chaîne et une trame. La chaîne étant le dispositif vertical sur lequel opère transversalement la trame et comportant des anneaux où celle-ci puisse s'insérer.

Texte littéraire[modifier | modifier le code]

Un texte répond de façon plus ou moins pertinente à des critères qui en déterminent la qualité littéraire. On retient en particulier la structure d'ensemble, la syntaxe et la ponctuation, l'orthographe lexicale et grammaticale, la pertinence et la richesse du vocabulaire, la présence de figures de style, le registre de langue et la fonction recherchée (narrative, descriptive, expressive, argumentative, injonctive, poétique). C'est l'objet de l'analyse littéraire.

En informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, la notion de texte s'oppose à la notion de données binaires, on parle alors :

  • de texte brut dans un protocole de télécommunication ;
  • de document texte si le logiciel utilisé permet de formater le texte ;
  • ou encore de texte formaté ou riche lorsque les indications de formats sont données en texte brut (exemple : Rich Text Format) ;
  • de fichier texte dans un fichier qui ne contient que des caractères sans mise en forme autre que les saut de lignes et le choix des caractères.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. S/Z, Paris, 1970 ;
  2. Le Plaisir du texte, Paris, 1973 ;
  3. L'Avenir sémiologique, Paris, Seuil, 1985.
  • J. Baudrillard, Pour une critique de l'économie politique du signe, Paris, 1972.
  • Jacques Derrida, De la grammatologie, Paris, 1967.
  • Tzvetan Todorov, « Texte », in O.Ducrot et Tzvetan Todorov, Dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Paris, 1972.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Rastier définit le texte comme « une suite linguistique autonome (orale ou écrite) constituant une unité empirique, et produite par un ou plusieurs énonciateurs dans une pratique sociale attestée. » (François Rastier, 2001, Arts et sciences du texte, Paris, PUF, page 302)